On se réveillait tôt

Michel Houellebecq