Artist picture of Hawkwind

Hawkwind

17 011 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Le guitariste, chanteur et compositeur Dave Brock forme Hawkwind à Londres en 1969. Le groupe se démarque d'emblée par un son plus lourd que celui des autres groupes de la vague psychédélique et donne une prééminence certaine aux thèmes de science-fiction (l'écrivain Michael Moorcock s'invite aux concerts), sans négliger le militantisme pour la libéralisation des drogues.

Si Dave Brock est le personnage central et le seul membre permanent d'Hawkwind, d'autres musiciens participent à l'âge d'or du groupe, tels Nik Turner (saxophone et flûte, de 1969 à 1977), Bob Calvert (chant, de 1972 à 1978), Ian « Lemmy » Kilmister (basse, de 1972 à 1975), sans oublier une furtive apparition du batteur Ginger Baker (ex-Cream), en 1980.

Le premier album Hawkwind paru en 1970 ne rencontre aucun succès, mais les performances scéniques hors-norme du groupe attirent rapidement l'attention d'un public fidèle par son mélange de projections, de danseuses nues et sa musique violente à base de rock électronique dit space rock (les titres « Silver Machine », « Urban Guerrilla » ou « Brainstorm » en sont quelques exemples).

Avec les albums In Search of Space (1971) et Doremi Fasol Latido (1972), Hawkwind commence à forcer le respect mais c'est avec Space Ritual (1973), l'enregistrement en public et album culte du groupe, qu'il devient un acteur majeur de la scène rock anglaise en cette décennie. Son successeur Hall Of The Mountain Grill (1974), mélangeant nouveautés en studio et performances en public, clôt une trilogie de référence produite par Hawkwind.

Le titre « Motörhead » (extrait de l'album Warrior Of The Edge Of Time, 1975), est composé et chanté par le roadie devenu bassiste, Ian « Lemmy » Kilmister, qui a rejoint Hawkwind en 1972. En 1977 sort l'album le plus avant-gardiste d'Hawkwind : Quark Strangeness And Charm aborde des thèmes plus politiques tout en proposant un electro rock très en avance sur son époque.

Si la carrière d'Hawkwind se poursuit dans les décennies 1990, 2000 et 2010 avec Dave Brock et Tim Blake aux claviers, comme en en témoignent les albums Onward (2012) et Spacehawks (2013), la formation ne retrouve jamais ses sommets des années 1970, ceux d'un space rock électronique précurseur. Ian « Lemmy » Kilmister, qui a quitté le navire en 1975 pour devenir le bassiste et chanteur charismatique de Motörhead, meurt d'un cancer fulgurant en 2015.