Artist picture of Rancid

Rancid

136 722 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Constitué des deux piliers Tim Armstrong (chant, guitare) et Matt Freeman (basse), associés précédemment au sein d'Operation Ivy entre 1987 et 1989, Rancid prend forme en 1991 à Albany (Californie). Le duo recrute Brett Reed (batterie) et sort rapidement un premier maxi. Repéré par Epitaph Records, label dirigé par Brett Gurewitz, guitariste de Bad Religion, Rancid signe un premier album éponyme en 1993. Il accueille ensuite Lars Frederiksen (guitare) avec lequel il enregistre son deuxième opus Let's Go (1994). Le quatuor profite alors d'une tournée en première partie de The Offspring pour se faire connaître aux Etats-Unis. Let's Go devient disque d'or et Rancid commence à attiser les convoitises des majors.

Malgré un succès grandissant, Tim Armstrong et sa bande décident finalement de rester chez le label indépendant Epitaph Records. Ils signent en 1995 leur troisième album ...And Out Come the Wolves. Ce disque devient le plus grand succès de la carrière de Rancid. Il est certifié disque de platine. Après une longue tournée, le groupe rentre en studio en 1997 pour enregistrer Life Won't Wait (1998). Deux ans plus tard, il quitte Epitaph Records pour signer avec le label de Tim Armstrong, Hellcat Records. En l'an 2000, Rancid livre un nouvel album éponyme mais le succès n'est plus au rendez-vous. 

En 2002, les Californiens s'associent à NOFX, un autre digne représentant de la scène punk américaine, pour enregistrer l'album commun BYO Split Series, Vol. 3. L'année suivante, le groupe sort son sixième opus Indestructible qui paraît chez la major Warner Bros. Records. Après la tournée, Rancid décide de faire une pause. Tim Armstrong s'investit dans le groupe Transplants. Lars Frederiksen, quant à lui, évolue au sein de Lars Frederiksen and the Bastards.

En 2006, Rancid reprend du service avec Branden Steineckert (ex-The Used) à la batterie. L'année suivante, Tim Armstrong sort son premier album solo A Poet's Life. En 2009, Rancid livre un nouvel opus baptisé Let the Dominoes Fall. Ce disque permet à Rancid de renouer rapidement avec le succès et de revenir en 2014 pour ...Honor Is All We Know. L'album est de moindre qualité et son succès s'en ressent nettement, en particulier hors des Etats-Unis. En 2015, Rancid regroupe la partie la plus ska de son répertoire sur la compilation All the Moon Stompers.