Artist picture of Mulatu Astatke

Mulatu Astatke

45 749 fans

Artistes similaires

Playlists

Apparaît dans

Biographie

Mulatu Astatke (ou Astatqé) est né en 1943 à Jimma, en Ethiopie. Installé en Angleterre avec sa famille, il apprend à jouer des percussions (du vibraphone et des congas) et suit de brèves études scientifiques à Birmingham.

Jazz latin

À la fin des années 1950, il part aux Etats-Unis suivre des études dans le prestigieux Collège de musique de Berklee près de Boston et s'intéresse de près au jazz d'inspiration latine, qu'il fusionnera avec la musique traditionnelle d'Afrique de l'Est dans son oeuvre.

Ethiopiques

Entre 1969 et 1974, Mulatu Astatke se consacre à la série Ethiopiques, produisant une trentaine de disques avec de nombreux musiciens locaux dont Mahmmoud Ahmed, Tèshomè Meteku, Muluqèn Mèllèssè, Alèmayèhu Eshèté et Asnaketch Worku. Introuvables, les volumes de la série sont réédités par le label français Buda Musique à partir de 1996.

Compositeur et arrangeur, Mulatu Astatke produit également quelques albums sous son nom, notamment Mulatu Astatke Plays Ethio Jazz en 1989. Sa notoriété grandit lorsque le réalisateur Jim Jarmusch utilise Ethiopiques Vol. 4 pour la musique de son film Broken Flowers (2005).

The Heliocentrics

Astatke enseigne alors à l'Institut Technologique de Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis), créant une version moderne du krar, l'instrument à cinq cordes des Azmaris. Il s'investit également dans deux groupes, l'un américain Either/Orchestra fondé par Russ Gershon et l'autre éthiopien, The Heliocentrics, avec lequel il enregistre l'album Inspiration Information Vol. 3 paru en 2009. L'année suivante voit la formation du groupe Step Ahead qui l'accompagne sur Mulatu Steps Ahead et Sketches of Ethiopia (2013), enregistré entre Addis-Abeba, Londres, Paris et le studio de La Buissonne à Pernes-Les-Fontaines. La chanteuse malienne Fatoumata Diawara collabore au titre « Surma ».

Copyright 2019 Music Story