Artist picture of Chick Corea

Chick Corea

352 357 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Armando Anthony dit Chick Corea naît le 12 juin 1941 à Chelsea (Massachussetts, Etats-Unis). Pianiste depuis l'âge de quatre ans, il s'inspire de Bud Powell et d'Horace Silver et intègre l'orchestre du percussionniste Mongo Santamaria en 1961, puis ceux de Willie Bobo, Blue Mitchell, Herbie Mann et Stan Getz au milieu de la décennie.

Il publie son premier opus en tant que leader avec Tones for Joan's Bones en 1966, puis forme un trio avec Miroslav Vitous et Roy Haynes pour Now He Sings, Now He Sobs en 1968, son premier classique. Chick Corea est ensuite engagé par Miles Davis lors de sa période fusion (les albums In a Silent Way et Bitches Brew). Cette expérience se poursuit à la création du groupe Circle avec Anthony Braxton, Dave Holland et Barry Altschul.

En 1971, il forme Return to Forever avec Stanley Clarke, Joe Farrell, Airto Moreira et Flora Purim. La formation latino-américaine tend vers une fusion jazz-rock à succès au fil des albums et des musiciens (Lenny White, Al di Meola), jusqu'à la fin des années 1970.

Chick Corea développe son style dans des genres aussi différents que la musique latine ou le classique européen, en solo, en duo (avec Gary Burton ou Herbie Hancock), en trio ou en quartette. En 1985, il crée un nouveau groupe fusion, The Elektric Band, puis le Akoustic Trio avec deux des musiciens, John Patitucci et Dave Weckl. Un groupe qu'il remodèle au cours de la décennie 1990, qui le voit tourner intensivement et devenir une tête d'affiche régulière des festivals.

Le pianiste n'en poursuit pas moins son activité discographique avec les albums Solo Piano: Originals et Standards (2000), Past, Present & Futures (2001), To the Stars (2004) et The Ultimate Adventure en 2006.

En janvier 2011, le double album Forever enregistré lors d'une prestation à Montreux avec Stanley Clarke et Lenny White, recrée l'esprit du groupe fusion des années soixante-dix. Sans temps mort, Chick Corea repart en duo avec Stefano Bollani (Orvieto) et achève l'écriture du concerto inédit The Continents, interprété par un quintette et un orchestre de chambre dirigé par Steven Mercurio. Cette sortie est suivie dans la foulée du double album Further Explorations (mars 2012) enregistré avec deux anciens accompagnateurs de Bill Evans, Eddie Gomez et Paul Motian, dont ce fut l'un des derniers enregistrements.

En juillet 2013, le pianiste va de l'avant avec la formation de l'album The Vigil comprenant les anciens Christian McBride (contrebasse) et Tim Garland (saxophone, flûte, clarinette) aux côtés des jeunes Hadrien Féraud (basse), Marcus Gilmore (batterie) et Charles Altura (guitare). En juin 2014, le double album en public Solo Piano: Portraits rend hommage à des compositeurs de jazz ou de musique moderne (Bud Powell, Thelonious Monk, Stevie Wonder, Scriabine, Bartok), reprend ses Children's Songs et improvise des créations inspirées par les spectateurs de ses concerts. En 2015 suit une collaboration avec Béla Fleck (banjo) sur Two. Triple album, The Musician (2017) rend compte de ses concerts aux nombreux invités au club Blue Note (Herbie Hancock, Bobby McFerrin, John McLaughlin, Stanley Clarke, Wynton Marsalis, Frank Gambale, Gary Peacock, Gary Burton, John Pattitucci, Jack DeJohnette). L'année 2018 voit la sortie de la collaboration en duo avec le batteur Steve Gadd dans l'album Chinese Butterfly, avec pour invités Lionel Loueke (guitare), Steve Wilson (saxophone, flûte) et le chanteur Philip Bailey.