Artist picture of Ghost

Ghost

280 529 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

C'est à Linköping, au sud de la Suède, que les membres de Ghost débutent leur aventure musicale en 2008, non sans avoir préalablement forgé leur expérience au sein d'autres groupes. Après avoir choisi leur nom de scène, les musiciens utilisent le savoir-faire des groupes de metal scandinaves et leur goût immodéré pour les films d'horreur pour composer leur imagerie sataniste. À grand renfort de maquillages et de déguisements, celle-ci s'articule autour d'un groupe ecclésiastique fictif, où cinq musiciens nommés A Nameless Ghoul et représentés chacun par un symbole, sont guidés par un chanteur représenté en faux pape nommé Papa Emeritus.

Dès la composition du premier morceau, « Stand by Him », le mélange de paroles extrêmes et d'une musique pesante, tout en attachant une attention particulière aux mélodies, impose le style de Ghost. Celui-ci se perpétue avec la parution en 2010 du premier single officiel, « Elizabeth », annonçant la sortie d'un album intitulé Opus Eponymous. Très bien reçu par la critique, il attire l'attention sur le groupe et lui permet d'embarquer une première fois pour une tournée européenne, mais aussi aux États-Unis où va se construire un solide noyau de fans, parmi lesquels l'illustre de Metallica, James Hetfield.

Alors que se profile un second opus, Papa Emeritus est remplacé par... Papa Emeritus II. Il ne s'agit pas du seul changement puisque sous la pression de son label américain, craignant un procès pour contrefaçon de marque, le groupe est désormais affublé contre son gré des lettres B.C. après Ghost. Si certains spéculent sur le fait que les deux consonnes signifieraient « Before Christ », les membres du groupe finissent par expliquer qu'il s'agit plus prosaïquement d'une critique du système les ayant obligé à changer leur nom, et qu'elles signifient en réalité : « Because of Copyright ». La semaine de sa sortie, en avril 2013, Infestissumam effectue un spectaculaire décollage dans les charts américains où il parvient à se hisser jusqu'à la 28ème place, tandis que le groupe, embarqué dans une tournée nord-américaine, annonce la sortie de son premier EP de reprises de tubes des années 1970 à 1990, produit par Dave Grohl, If You Have Ghost

Si Ghost a parfois été critiqué par les gardiens conservateurs du temple metal pour son goût mélodique un peu trop prononcé, la formation sait en tout cas ménager le spectacle de la passation de pouvoir entre ses « papes ». Ainsi, à l'occasion du Main Square Festival d'Arras en juillet 2014, Papa Emeritus II monte sur scène sans son sceptre, signe de l'avènement prochain de Papa Emeritus III, qui aura la lourde charge de convertir toujours plus de fidèles. Celui-ci est aux commandes dès 2015, au moment où est confirmée la sortie du troisième album de Ghost, Meliora. Puis en 2016, le groupe enregistre un EP avec l'ingénieur du son des Pixies et de Royal Blood, Tom Dalgety. Popestar sort en septembre et connaît un succès inédit pour un tel format aux États-Unis, puisqu'il s'empare de la tête du classement des ventes d'albums rock. Dans la foulée de la tournée qui suit paraît le premier album en public de Ghost, Ceremony and Devotion (2017).

Entre temps, une querelle relative au paiement des droits d'auteur a conduit au départ de Simon Söderberg (Fire/Alpha), Mauro Rubino (Air), Martin Hjerstedt (Earth) et Henrik Palm (Ether), musiciens dont l'identité est dévoilée au même titre que celle du leader Tobias Forge, pour les besoins du procès entre les deux parties. Le chanteur, qui revendique l'origine du projet Ghost, continue néanmoins l'enregistrement d'un quatrième album studio avec un nouveau groupe (A Group of Nameless Ghouls) et des musiciens extérieurs (saxophone, piano et synthétiseur, orchestration, choeurs). Le résultat, paru en juin 2018 sous le titre Prequelle, ouvre le metal de Ghost à d'autres influences musicales, entre hard rock, funk et disco, à l'instar des extraits « Rats » et « Dance Macabre ».