Artist picture of Friendly Fires

Friendly Fires

51 229 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Ed MacFarlane, Edd Gobson et Jack Savidge sont originaires de la ville anglaise de St. Albans (Hertfordshire) à l'instar de The Zombies. C’est à l’école qu’ils deviennent amis, et forment dès l’adolescence un groupe de rock hardcore First Day Back. MacFarlane se charge du chant, des claviers et de la basse, Gobson de la guitare et Savidge de la batterie. Au fil des années, ils s’orientent plus vers la pop. Trois mois après leur sortie d’université, lors d’une soirée passée « dans le pub le plus déprimant de St Albans », les trois amis décident de se lancer vraiment dans l’aventure d’un groupe qui combinerait leurs deux amours : la dance music qui a bercé leurs jeunes années, et le rock, leur principale influence.

Friendly Fires

C’est en hommage à une chanson de Section 25, qu’ils choisissent de s’appeler Friendly Fires. Dans les années 1980, ce groupe de post-punk féru de techno a fait, aux côtés de Joy Division, New Order et des Happy Mondays les belles heures de Factory Records, le label du talentueux producteur Martin Hannett. « Nous aimions ce nom parce que cela ne sonnait ni rock indépendant ni électro » commente Gibson. Puis les trois compères se mettent au travail et enregistrent Photobooth. Le maxi sort en 2006 sur le label indépendant People in the Sky. Il conquiert immédiatement les auditeurs avec sa chanson éponyme qui révèle déjà l’humour pince sans rire du groupe : « Toi et moi dans le photomaton, toi et moi comme des jeunes amoureux supposant qu’ils sont les top models de l’année ». De nombreux concerts suivent, où ils se forgent une belle réputation à la hauteur des artistes qu’ils accompagnent comme Crystal Castles, et le chef de file de U2, Bono en personne, vient les encourager à l’issue d’un live particulièrement impressionnant.

Un succès grandissant

Au vu de l’intérêt qu’il soulève, le groupe en sort un deuxième maxi intitulé Cross the Line en 2007. Le single qui en est extrait, « On Board », se fait remarquer pour son effet entraînant et l’exigence de sa production. Moshi Moshi Records, label pointu qui a lancé Bloc Party ou encore Architecture in Helsinski, les repère et publie le single « Paris » en octobre 2007. Il fait un malheur en Angleterre, et attire l’attention de la maison de disques XL Recordings, chez qui ils signent cette fois-ci pour un album. Cet effet « boule de neige » se confirme avec la tournée pour le célèbre magazine musical anglais New Musical Express, le NME 2008 New Noise Tour.

La même année, ils enregistrent leur premier disque, Friendly Fires, dans leur studio de prédilection : le garage des parents de MacFarlane. Le producteur Paul Epworth (qui a Bloc Party et les Babyshambles à son actif) vient leur prêter main forte sur « Jump in the Pool ». Ce titre résume d’ailleurs parfaitement l’esprit festif de ce trio. Fort d’une énergie à revendre, MacFarlane, Gibson et Savidge passent le plus clair de leur temps à composer, n’hésitant pas à jouer de leur sens de l’humour directement inspiré des Monty Python.