Artist picture of Mikis Theodorakis

Mikis Theodorakis

13 817 fans

Top titres de l'artiste

C' Est Moi - Zorba! Mikis Theodorakis 02:43
Theme De Zorba Mikis Theodorakis 01:07
Desir Secret Mikis Theodorakis 03:48
La Danse De Zorba Mikis Theodorakis 01:54
O Kyklos Tou Nerou Angélique Ionatos, Mikis Theodorakis 02:55
Une Grande Catastrophe Mikis Theodorakis 02:03
Horos Tou Zorba (I) / Zorba's Dance Mikis Theodorakis 04:11
Mia thalassa Angélique Ionatos, Mikis Theodorakis 01:52
La Vie S' En Va (1re Partie) Mikis Theodorakis 01:56
Une Ile Sans Loi Mikis Theodorakis 01:50

Playlists

Biographie

Mikis Theodorakis naît le 29 juillet 1925 sur l'île de Chios. Il suit un père fonctionnaire dans ses pérégrinations à travers la Grèce, et commence à se passionner pour la musique vers ses douze ans. Lorsque son pays est occupé par les troupes de l'Axe en 1941, MikisTheodorakis entre en résistance et est arrêté à plusieurs reprises.C'est au cours de cette période tragique qu'il s'initie au marxisme, alors rempart naturel contre le fascisme et les forces réactionnaires.

Le compositeur est de nouveau battu, torturé et déporté au cours de la guerre civile qui agite la Grèce de 1945 à 1949. Enfin en 1950, Mikis Theodorakis peut se consacrer pleinement à sa destinée artistique et obtient son diplôme au Conservatoire. Il crée la même année sa première oeuvre Assi Gonia. Il obtient en 1954 une bourse et part étudier à Paris, où il suit les cours Olivier Messiaen ou Eugène Bigot. En 1957, il obtient la médaille d'or au Festival de Moscou présidé par Dmitri Chostakovitch pour sa Suite no 1 pour piano et orchestre. Il s'éloigne ensuite des fastes de la musique classique et redécouvre le patrimoine musical populaire de son pays. En 1961, Mikis Theodorakis compose la musique du film Phaedra de Jules Dassin.

Mélangeant toujours musique et politique, Mikis Theodorakis est élu député en 1964. Cette même année, Mikis Theodorakis devient célèbre internationalement avec le fameux thème du film Zorba le Grec et l'interprétation époustouflante de Anthony Quinn. C'est avec Z en 1969 que Mikis Theodorakis aux côté de Costa-Gavras dénonce les machinations du régime dit des Colonels qui sévit en Grèce. Après avoir été de nouveau déporté et avoir contracté la tuberculose, Mikis Theodorakis est autorisé à s'exiler en France sous la pression internationale. Il réalise en 1972 la musique d'Etat de Siège qui pointe du doigt la répression des mouvements révolutionnaires d'Amérique du Sud orchestrée par la CIA.

Lors de son exil, il rencontre de nombreuses personnalités dont le poète Pablo Neruda pour qui il compose l'oratorio Canto General, tiré de l'oeuvre littéraire du même nom. Mikis Theodorakis rentre finalement en Grèce en 1974, sans être pour autant guéri de l'action politique. Alternant les genres, il compose en 1987 son premier opéra Kostas Karyotakis, puis est nommé ministre en 1990. En 1992, Mikis Theodorakis est sollicité pour composer le Canto Olympico pour les Jeux Olympiques de Barcelone. Antigone est crée en 1999 à Athènes, et Médée en 2001. Le compositeur est depuis plus discret, s'attachant surtout à valoriser son oeuvre. L'homme politique prend toujours position pour les sujets brûlant de l'actualité mondiale. On ne se refait pas.