Artist picture of Madcon

Madcon

175 609 fans

Top titres de l'artiste

Don't Worry (with Ray Dalton) Madcon, Ray Dalton 03:34
Beggin Madcon 03:38
Makes Me Feel This Way Nairobi, Madcon, Tima Dee 03:00
Keep My Cool Madcon 03:07
Glow Madcon 03:49
Got a Little Drunk Madcon 03:28
Keep My Cool (feat. Willy William) Madcon, Willy William 03:22
Beggin' (Frank Walker Remix) Madcon 03:14
Callin You Madcon 03:10
Beggin Madcon 00:30

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Madcon, contraction de "Mad Conspiracy", est un duo hip-hop norvégien composé de Tshawe Baqwa (Kapricon) et Yosef Wolde-Mariam (Critical). Né en Allemagne de parents sud-africains, Kapricon a grandi à Oslo. De son côté, Critical est né en Norvège de parents originaires d’Ethiopie et d’Erythrée.

Homme de papier

Madcon commence à se faire connaître en 2002 en collaborant avec le duo hip-hop Paperboys. Le titre « Barcelona », signé Paperboys featuring Madcon, sera un hit en Norvège. Puis, en 2004, Madcon publie son premier album, It’s All A Madcon. Les deux singles extraits, « Doo-Wop » et « Infidelity », seront classés dans les charts norvégiens.

Télé-réalité

Habitué aux shows télévisés, le duo a participé régulièrement à l’émission The Voice of Madcon sur la chaîne The Voice, et anime courant 2008 le jeu Do You Know The Lyrics ? sur TV2. En solo, Kapricon a participé et remporté en 2007 l’adaptation norvégienne du show de télé-réalité Dancing With The Stars.

Top Tunes

Le deuxième album de Madcon, baptisé So Dark The Con of Man, est sorti en décembre 2007. Le premier single extrait de l’album, « Beggin’ », est devenu un hit planétaire. Il a atteint la première place du classement single en Norvège et s’est notamment retrouvé classé dans les charts en Angleterre, en Allemagne, aux Etats-Unis et en France (il a aussi atteint dans l’Hexagone la première place du top singles sur iTunes).


Clo-clo

Ce titre au rythme entraînant est en fait une reprise à la sauce hip-hop d’une chanson publiée en 1967 par Frankie Valli & The Four Seasons. Un morceau également adapté par Claude François sous le titre « Reste ».