Artist picture of Christopher Hogwood

Christopher Hogwood

15 862 fans

Discographie

Playlists

Channels

Biographie

Né à Nottingham le 10 septembre 1941, Christopher Jarvis Haley Hogwood étudie la musique et la littérature au Pembroke College de Cambridge, puis le clavecin et la direction d'orchestre. Élève de Raymond Leppard, Rafael Ppuyana et Gustav Leonhardt, il profite d'une bourse pour continuer ses études à Prague.

Passionné par la musique ancienne et la période baroque, il fonde tout d'abord le Early Music Consort, avec David Murrow, en 1967, puis, en 1973, l'Academy of Ancient Music qui fera sa renommée à travers le monde. L'orchestre spécialisé dans l'interprétation sur instruments d'époque devance alors la mode qui se propagera dix ans plus tard. Avec cet illustre ensemble qu'il administre seul après la mort de David Murrow en 1976, Christopher Hogwood grave la première intégrale des symphonies de Mozart et les soixante-dix-sept symphonies de Josef Haydn sur instruments d'époque. De nombreuses autres oeuvres de Haendel - dont il est un spécialiste reconnu -, de Purcell ou de Vivaldi (son interprétation du concerto des Quatre saisons fut un best-seller) nourrissent le répertoire de cette institution.

Invité à diriger quelques-unes des plus grandes phalanges orchestrales, Christopher Hogwood conduit l'Orchestre de l'Opéra de Berlin, la Scala de Milan, l'Opéra royal de Stockholm ou le Royal Opera House de Londres et l'Orchestre de l'âge de la Renaissance. De 1983 à 1985, il est nommé directeur artistique du Mostly Mozart Festival au Barbican Centre de Londres et de 1988 à 1992, directeur du Saint Paul Chamber Orchestra du Minnesota. D'une salle d'orchestre ou d'opéra à l'autre, le chef britannique connaît des succès avec les opéras de Mozart (Idoménée, La Clémence de Titus, Don Giovanni) ou de Stravinski (The Rake's Progress). Sur le plan discographique, plus de deux cents enregistrements attestent d'un large répertoire couvrant toutes les époques, baroque, romantique (Beethoven, Mendelssohn), moderne ou contemporaine avec Hindemith et Martinû.

Dans les années 2000, Christopher Hogwod dirige le Kammerorchester de Bâle et l'Orquesta Ciudad de Grenade. Le 1er septembre 2006, il cède sa place à Richard Egarr à la direction de l'Academy of Ancient Music, dont il devient le chef émérite, conduisant encore un projet annuel. En tant que claveciniste, Hogwood s'est illustré dans des oeuvres de Louis Couperin, Jean-Sébastien Bach, Thomas Arne ou William Byrd et collectionne les claviers d'époques différentes. Dans les dernières années de sa vie, il dispense des lectures très suivies au Gresham College de Londres ou à la l'Université de Cornell, dans l'État de New York.

En 2012 naît une polémique au sujet de la découverte d'une pièce pour piano inédite de Brahms, laquelle se révèle répertoriée sous le titre Albumblatt. Séparé de son partenaire civil, le réalisateur Anthony Fabian, Christopher Hogwood meurt des suites d'une maladie le 24 septembre 2014, à l'âge de 73 ans, laissant une empreinte considérable sur l'interprétation musicale du XXème siècle.