Artist picture of John Holt

John Holt

53 299 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

John Kenneth Holt est né le 11 juillet 1947 à Kingston en Jamaïque. Précoce, il commence à se produire dans des concours de chant dès 1958. Cette école d'où viennent les plus belles voix de l'île - dont Gregory Isaccs - lui tanne le cuir et lui permet d'être repéré par Leslie Kong qui lui fait enregistrer « I Cried a Tear » en 1963. John Holt intègre en 1964 The Paragons dont il devient le chanteur principal. Le groupe produit par Duke Reid enchaîne les tubes et devient une figure majeure du rocksteady. 

Des titres comme « I See Your Face » et surtout « Tide Is High » repris ensuite par Blondie ou Atomic Kitten, deviennent des classiques du genre. John Holt enregistre également en solo durant cette période et il est déjà un chanteur connu lorsqu'il quitte The Paragons en 1970. John Holt devient alors un artiste extrêmement populaire, son style doux et romantique contribuant à faire de lui une star du lovers rock. Son titre « Stick By Me » est la plus grosse vente jamaïcaine en 1972. John Holt s'adapte suffisamment au reggae naissant pour survivre au déclin du rocksteady et voir Time Is the Master produit par Bunny Lee triompher en 1973. Son album de reprises pop, 1000 Volts of Holt (1974) lui procure un top dix anglais, et sa version de « Help Me Make It Through the Night » de Kris Kristofferson atteint la sixième place.

Cette approche trop proche de la variété amène cependant le public jamaïcain à se détourner de John Holt, alors que la mode est aux rebelles porteurs de dreadlocks. Le divorce est consommé en 1977 avec l'infâme Holt Goes Disco qui le met hors-jeu. John Holt a finalement un sursaut en 1983, il confesse sa foi en Jah Rastafari et sort avec Police in Helicopter son meilleur album de reggae, avec Root Radics à la baguette. Le sursaut est de courte durée et John Holt retourne à ses démons pop pour l'étrange The Reggae Christmas Hits Album où il reprend un répertoire de chansons de Noël mélangés à des titres pop. 

Resté malgré tout une icône sur l'île et auprès des amateurs de rocksteady, John Holt continue à enregistrer et à se produire, en particulier à l'occasion du populaire Reggae Sunsplash de Montego Bay. L'une des plus belles voix du reggae est indirectement connu du public electro via la version du titre de The Paragons « Man Next Door », chanté par Horace Andy en 1998 sur l'album Mezzanine de Massive Attack. John Holt décède à Londres des suites d'un cancer du colon le 19 octobre 2014.