Artist picture of Bachar Mar-Khalifé

Bachar Mar-Khalifé

22 600 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Bachar Mar-Khalifé est né le 13 février 1983 à Beyrouth au Liban et n'est autre que le fils du joueur de oud et compositeur Marcel Khalifé. Précipitée par la guerre qui sévit au Liban, l'ensemble de la famille s'envole pour la France et atterrit à Paris six ans après la naissance de Bachar Mar-Khalifé. Là-bas, ce dernier étudie le piano sous la gouverne d'Abd El Rahman El-Bacha dont il suit l'enseignement pendant près de trois ans. Puis ses parents retournent au Liban. Lui reste, entre au conservatoire de Boulogne-Billancourt et apprend en parallèle les percussions en compagnie de Michel Cals.

À 16 ans Khalifé obtient son diplôme et se voit remettre le premier prix de piano. Il décide alors de se consacrer à l'apprentissage des percussions et intègre en 2003 le Conservatoire National de Paris à l'unanimité dans la classe de Michel Cerutti avant de remporter trois ans plus tard le premier prix de formation supérieure.

Son bagage académique lui permet de se produire en soliste sous la direction de chefs de prestige parmi lesquels Lorin Maazel, l'Américain James Gaffigan ou encore aux côtés d'Andreas Weiser pour des séries de concerts avec le Qatar Philharmonic Orchestra au Kennedy Center de Washington, à la Scala de Milan sans oublier au Théâtre des Champs-Elysées de Paris. Prédestiné à une carrière de chef d'orchestre, Bachar Mar-Khalifé a néanmoins d'autres desseins en tête et souhaite évoluer vers les techniques de percussions digitales. Il commence à explorer de nouveaux terrains en compagnie de son pianiste de frère Rami Khalifé (fondateur du trio Aufgang avec Francesco Tristano) et développe notamment avec lui des créations de ciné-concerts illustrant des chefs-d'oeuvre du cinéma muet au Balzac et à la Cinémathèque de Paris.

Khalifé est appelé à collaborer avec des ensembles et orchestres de musique classique et contemporaine allant de l'Orchestre National de France à l'Ensemble InterContemporain. Et se produit sous la direction de Pierre Boulez, Susanna Mälkki, Kurt Masur, Christoph Eschenbach, Kazushi Ono et Paavo Järvi. En 2008 il fonde le trio de création contemporaine K/D/M avec l'accordéoniste Anthony Millet et le percussionniste soliste de l'Ensemble InterContemporain Gilles Durot, spécialisé dans la fusion des genres.

Deux ans plus tard, fort de son expérience, l'enfant prodige sort son premier album intitulé Oil Slick sur le label Infiné. Il accompagne cette livraison de prestations solo, notamment à la Gaîté lyrique en 2011 à Paris. Un album non prémédité qui lui permet progressivement de s'initier au chant sur scène. Trois ans plus tard, il récidive avec la publication d'un effort cette fois-ci prévu, Who's Gonna Get the Ball from Behind... pour lequel il dévoile ses talents de multi-instrumentiste. On le retrouve au piano, synthétiseur, aux percussions, armé d'une loop station et d'un pédalier basse tandis que sa voix a gagné en assurance.

Il emmène celle-ci à un degré encore supérieur sur son successeur, l'atmosphérique Ya Balad qui paraît en 2015, dont les mélodies à l'élégance achevée dessinent le paysage de son Liban d'origine, à la fois réel et fantasmé.