Artist picture of Matmatah

Matmatah

169 554 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

 Matmatah est un groupe de rock, fondé à Brest en 1995 lorsque Stan et Sammy (qui formaient alors un duo appelé Tricards Twins) rencontrent Eric et Fanch dans les bars de Brest. C'est Stan qui propose alors le nom de Matmatah pour le groupe, en référence au village troglodyte tunisien du même nom (Matmata).

En juillet 1997, Matmatah sort un premier single sur lequel figure : « Lambé An Dro » et « Les Moutons ». Le succès est immédiat ; ce rock au son celtique séduit et le groupe écoulera ainsi 30 000 exemplaires de ce single.

Fin 1998, c'est la sortie nationale de leur premier album : La Ouache, produit par Claude Chamboisier (ex-Framboisier du Club Dorothée). Nouveau succès, mais cette fois-ci aussi en France, et ailleurs (La Ouache sera même édité en Russie). Plus de 800 000 exemplaires vendus, notamment grâce aux tubes « Lambé An Dro », puis « Emma » et « l'Apologie ». Matmatah devient sans doute le groupe le plus écouté par le jeune public durant cet été-là. Il faut dire que l'album est probablement arrivé au bon moment, alors que le rock retrouve une place de choix dans le coeur du jeune public, et qu'une vague « celtique » s'apprête à s'abattre sur l'Hexagone, voire sur une bonne partie de l'Europe de l'Ouest.

En juin 2000, les quatre membres du groupes comparaissent devant le tribunal correctionnel de Nantes, pour « provocation à l'usage de stupéfiants » et « présentation sous un jour favorable de l'usage du cannabis »
« L'apologie » (Un pétard ou un Ricard, si t'as vraiment le cafard, à choisir y'a pas photo, moi je choisis le marocco. Les alcools ont leurs soûlards, le canna c'est le panard. Y'en a qui le mystifient, moi je fais son apologie.) et « Lambé An Dro » (Si t'as d'la beuh à partager, viens donc faire un tour à Lambé). Cet épisode leur inspirera la chanson « Quelques Sourires » présente sur l'album suivant.

En 2001, Matmatah sort un deuxième album, Rebelote qui surprend. Il faut dire que le groupe a totalement renoncé à hisser les couleurs de la Bretagne, et le public, qui appréciait surtout son identité particulière mêlant rock, hard rock (« Out », dernier titre de l'opus, est ouvertement inspiré des pièces les plus épiques de Led Zeppelin) et influences traditionnelles, le boude, même si 150 000 albums seront vendus et les concerts pleins. Cette fois, Jesus Presley (producteur de Faith No More) est à la production. Un album résolument rock où le groupe mélange titres anglais et français et rappelle le rock et le hard-rock des années 1970 chers au coeur des quatre musiciens.

En 2004, avec l'album Archie Kramer, Matmatah essaye donc un retour en force. Bien que toujours auto-produit, le groupe n'a pas oublié cette fois de créer des chansons calibrées FM, se prêtant à la diffusion radio (même si le groupe critique cette tendance dans les paroles du titre « Radio Edit »). Davantage de succès pour cet album, qui, comme le précédent pourtant, continue dans la même veine rock et hard 70's. Au fur et à mesure des hommages à peine déguisés, on y croise toutes leurs références, de Serge Gainsbourg, aux Sex Pistols en passant par Ennio Morricone et Led Zeppelin.

Contrairement aux rumeurs, le choix de ne plus chanter « L'apologie » sur scène était un choix personnel et non une décision de justice. La chanson fut d'ailleurs interprétée lors de la tournée Rebelote et Archie Kramer en 2002 et 2005, soit bien après le procès. Le choix de ne plus chanter cette chanson revient au groupe lors de la tournée de 2007 La Cerise.

Le 6 novembre 2007, après 13 ans d'existence, le groupe annonce dans un communiqué sa séparation par consentement mutuel pour se consacrer à des projets plus personnels... Matmatah tire sa révérence avec un dernier enregistrement intitulé Bande à Part qui vient clore définitivement l'aventure. Dix ans s'écouleront sans que le groupe ne donne signe de vie, autrement que par son chanteur, Tristan Nihouarn, qui fait ses débuts en solo. Avec le bassiste Eric Digaire et le batteur, Scholl, il compose de nouveaux titres. Emmanuel Baroux est promu au poste qu'occupait auparavant Sammy, qui n'est plus de l'aventure. Le quatuor conçoit Plates Coutures, qui est révélé au public en mars 2017 alors que la tournée de reformation affiche complet sur la plupart des dates.