Artist picture of Agoria

Agoria

56 418 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Sébastien Devaud est originaire de la région Lyonnaise. Sa mère, chanteuse lyrique, et son père, architecte, sont tous deux mélomanes et le poussent à étudier et vivre de la musique. Passionné d'électro, de techno minimale et de house, il saisit sa chance dans les années 1990 et devient DJ dans différents clubs en France où il parvient à côtoyer Jeff Mills, Kevin Saunderson, Ritchie Hawtin, Carl Cox, précurseurs outre-Atlantique de la musique techno, ses références en la matière.

Marche vers le succès

A partir de 1999, il compose et produit ses propres morceaux qui lui valent d'être repéré par l'éditeur indépendant Peermusic. En 2002, il signe chez Pias Records et publie son premier maxi La 11ème Marche. Ce sont désormais ses mix qui sont joués par les grands noms de l'électro, de l'Allemand DJ Hell, au Français Laurent Garnier (on est alors en pleine apogée de la French Touch).

Puis, Agoria est contacté par la DJ allemande Sylvie Marks, Ann Saunderson (la femme de Kevin Saunderson) qui souhaitent participer à son album. Tricky tombe également sous le charme du français et compose le thème et les paroles du titre « 2thousand3 ». Lorsque l'album Blossom sort en septembre 2003, il récolte une salve de louanges en particulier en Angleterre où Agoria gagne ses titres de noblesse.

In fine un succès partagé

Après avoir concocté la compilation Cute & Cult en 2005, il revient 2006 avec The Green Armchair, second album qui s'inscrit dans un registre plus varié et marque un virage trip-hop. Mais ses ambiances suaves (le superbe « Million Miles » où la techno est laissée de côté au profit d'un piano et de la voix chaleureuse de Neneh Cherry), mélodiques et aériennes (« Les violons ivres »), ne doivent pas faire perdre de vue sa fonction première : faire danser (« Code 1026 » et « Baboul Hair Cuttin »). Agoria crée également cette année-là le label InFine qui promeut un large éventail d'artistes et musiques alternatives, électro, house, techno en passant par la folk et le classique.

Nuits lyonnaises

Agoria est aussi l'un des fondateurs du festival Lyonnais qui regroupe chaque année tous les courants et nouvelles sensations mondiales des musiques électroniques, Les Nuits Sonores. Présent à chaque édition, ce natif du pays ne manquera pas d'y présenter fin mai 2009, son dernier album, Go Fast. Sorti en octobre 2008, il s'agit de la bande originale du film homonyme d'Olivier Van Hoofstadt. Impermanence en janvier 2011 est le prélude à une tournée asiatique et européenne qui oblige Agoria à s'éloigner de la patrie des canutes.