Artist picture of Maria Callas

Maria Callas

138 560 fans

Top titres de l'artiste

Casta Diva - Norma Maria Callas 07:14
Bellini: Norma, Act 1: "Casta diva" (Norma, Chorus) Maria Callas, Coro Del Teatro Alla Scala Di Milano 05:40
Bizet: Carmen, Act 1: "L'amour est un oiseau rebelle" (Habanera) [Carmen, Chorus] Maria Callas 04:18
Madame Butterfly, Act II: "Un bel di vedremo" (Butterfly) Maria Callas, Nicolai Gedda, Mario Borriello, Plinio Clabassi 04:38
Bizet: Carmen, Act 1: "L'amour est un oiseau rebelle" (Carmen, Chorus) [Habanera] Maria Callas 04:29
Puccini: Gianni Schicchi, Act 1: "O mio babbino caro" (Lauretta) Maria Callas 02:38
Norma (1997 - Remaster), Act I, Scene 1: Casta diva (Norma/Coro) Maria Callas, Orchestra Del Teatro Alla Scala, Milano, Coro del Teatro alla Scala, Milano, Tullio Serafin 07:00
Gounod: Roméo et Juliette, CG 9, Act 1: Valse. "Je veux vivre" (Juliette) Maria Callas 03:41
Puccini: Tosca, Act 2 Scene 5: "Vissi d'arte, vissi d'amore" (Tosca) Orchestra Del Teatro Alla Scala, Milano, Maria Callas, Victor de Sabata 03:19
Norma, Act I Scene 1: "Casta Diva" Maria Callas, Tullio Serafin, Orchestre De La Scala De Milan 05:49

Playlists

Biographie

Née à New York le 2 décembre 1923, Maria Anne Sofia Cecilia Kalogeropoulos, dite Maria Callas, entre au Conservatoire d'Athènes avant d'étudier avec Elvira de Hidalgo.Son nom commence à s'imposer dans les années 1940. Recréant littéralement certains personnages (Norma, Violetta dans La Traviata, Tosca, Elvira dans Don Giovanni), elle démontre la vie authentique du théâtre lyrique.

Par son attachement aux mots et à ses inflexions, son respect du texte musical et sa technique incomparable, maîtrisant sans aucun problème les partitions virtuoses du bel canto de la première moitié du XIXème siècle comme les rôles plus dramatiques (André Chénier, Don Carlos), Maria Callas pose un jalon décisif dans l'histoire de l'interprétation lyrique. Sur scène, elle adopte de surcroît une attitude nouvelle à l'opéra, proche, en ce sens, du réalisme du cinéma. Ses triomphes dépassent le strict cadre des théâtres, et, bien vite, la grande presse recrée pour elle le mythe de la diva, suivant pas à pas chacune de ses apparitions et des réactions d'hystérie que celles-ci déclenchent. Bientôt, vie privée (mariage, divorce, liaison sulfureuse avec l'armateur grec Aristote Onassis, problèmes personnels, scandales de toutes sortes) et vie publique se mêlent et font la une de la presse mondaine.

Celle que l'on nomme plus que « la Callas », devenue vocalement l'ombre d'elle-même à quarante ans à peine, a suivi un destin tragique, semblable aux héroïnes qu'elle avait incarnées, avant de s'éteindre plus paisiblement le 16 septembre 1977 à son domicile parisien.