Artist picture of Etta James

Etta James

961 626 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Née le 25 janvier 1938 à Los Angeles (Californie), Jamesetta Hawkins fait la joie de la chorale de l'église baptiste de son quartier où elle chante dès cinq ans. Son talent ne tardant pas à faire le tour de la ville, elle prend des cours avec le professeur James Earle Hines et chante à la radio.

En 1950, établie à San Francisco, elle intègre un groupe vocal avec deux de ses soeurs quand le chanteur Johnny Otis la remarque et lui fait passer une audition. Son premier disque enregistré pour le label Modern en 1954, « Roll With Me, Henry », est une réponse au tube « Work With Me Annie » de Hank Ballard and the Midnighters. Sous la pression des radios, il est renommé « Wallflower » (n°1 R&B) et Otis change le nom de l'artiste en Etta James, accompagnée de ses choristes, The Peaches.

Etta James continue de chanter seule ou accompagnée du saxophone de Maxwell Davis ou Lee Allen selon le studio ; elle grave successivement « Good Rockin' Daddy » et les féministes « W-O-M-A-N » et « Tough Lover » à la Nouvelle-Orléans. Rachetée par Chess à son label en 1960, Etta James chante en duo avec son boyfriend Harvey Fuqua (The Moonglows) et en solo (« All I Could Do Was Cry »). Dans « At Last » ou « Trust In Me », son R&B porté par une voix rugueuse est tempéré par des cascades de violons. Enregistrée en 1961, sa reprise du « I Just Want To Make Love To You » de Muddy Waters sera un succès trente-cinq ans plus tard via une publicité pour Pepsi. Suivent « Something's Got a Hold on Me » en 1962, l'album live Etta James Rocks The House (1963) et le blues « In the Basement » en 1966.

En 1967, la chanteuse au tempérament de feu obtient son plus grand succès avec « Tell Mama » enregistré aux studios Fame de Rick Hall à Muscle Shoals (Alabama). Le futur classique qui atteint la 23ème place des charts pop est suivi trois ans plus tard par « I've Found Love ». Etta James reste chez Chess jusqu'en 1975, puis signe pour Warner l'album Deep In The Night (1978) avant de poursuivre avec MCA et Changes (1980), produit par Allen Toussaint.

Après quelques années passées à régler ses comptes avec la drogue, Etta James revient en 1986 avec le live Late Show, accompagnée du saxophoniste Eddie « Cleanhead » Vinson. En 1988, elle enregistre pour Island le valeureux Seven Year Itch, suivi de Sticking To My Guns (1990) en country girl et de The Right Time (1992) produit par Jerry Wexler pour Elektra. La chanteuse soul montre qu'elle n'a rien perdu de sa voix rauque et ensorcelante.

Après un album de Noël en 1998 (Etta James Christmas), celle qu'on surnomme « Miss Peaches » est intronisée au Blues Hall of Fame (2001) et reçoit un Grammy Lifetime Achievement Award (2003). La même année sort Let's Roll, suivi de Blues To The Bone (2004) et All The Way (2006). En 2008, le film Cadillac Records qui raconte l'histoire de Chess, fait appel à Beyoncé pour interpréter son rôle. La compilation Who's Blue?, sortie chez Kent en 2011, livre quelques raretés. 

Souffrant d'une leucémie et atteinte de démence sénile, Etta James est hospitalisée et placée sous assistance respiratoire en décembre 2011. L'issue fatale intervient le 20 janvier 2012 à Riverside (Californie) où l'une des dernières grandes chanteuses de blues rend les armes.