Artist picture of Kid Loco

Kid Loco

10 343 fans

Artistes similaires

Biographie

Kid Prieur

Jean-Yves Prieur nait le 19 juin 1964 à Antony dans la banlieue parisienne. A l'âge de 13 ans il commence à jouer de la guitare douze cordes, en 1977 année emblématique du punk rock chantée par The Clash. Dans la fureur de ces années rebelles, Jean-Yves se transforme en Kid Bravo et fait partie de plusieurs groupes obscurs. En 1984, il participe à la création du label indépendant Bondage Records avec Marsu des Bérurier Noir et Philippe Baïa. Kid Bravo est également membre du collectif protéiforme Catch My Soul, où se mélangent images, écriture et musique.

De cet éclectisme nait Mega Reefer Scratch qui deviennent des pionniers d'une fusion rock/funk/reggae/danse/bidouillages alors inédite en France, Big Audio Dynamite n'est pas loin. Le groupe tourne et sort en 1992 l'album Honky Soul Times. Kid Prieur est un mélangeur dans l'âme, ouvert à des influences musicales riches et variées. Lorsque des amis lui demandent de faire le DJ, il s'achète directement des platines Technics et encore plus de vinyles.

Galerie Lafayette

Le résultat de ces expérimentations diverses arrive en 1996 avec l'acte de naissance de Kid Loco, les 31'25 de musique de Blues Project. Paru confidentiellement sur Yellow Productions, il ressort en 2000 chez East West. Dès 1994 deux autres amateurs de pseudonymes, DJ Yellow et The Mighty Bop, ont crée Yellow Productions et contribué à codifier un nouveau courant de la musique électronique, la French Touch est née.

Le courant explose avec l'album Sacrebleu de Dimitri From Paris qui réalise 90% de ses ventes à l'international. Kid Loco sort en octobre 1997 un album qui va marquer son époque, A Grand Love Story. Dès les premières notes de « A Grand Love Theme », l'auditeur sait qu'il vient d'abolir toutes les frontières. Mélange d'influences rock, de rythmes de machines, d'instruments exotiques, de vocaux lointains et éthérés, la musique de Kid Loco est avant tout personnelle. Le génie de Kid Loco vient de sa façon d'intégrer naturellement des éléments épars dans un mix cohérent, l'ensemble de l'album semble couler comme le fil d'une eau relaxante. Pour amplifier son succès naissant, l'album sera complété en 2008 d'un bonus de quatre titres supplémentaires et d'un remix de « She's My Lover » le morceau phare de l'album.

Confessions

Cette science du mix chirurgical fait vite de Kid Loco un des remixeurs les plus demandés de la planète. Il apporte sa « patte » inimitable, véritable signature sonore, à des artistes aussi différents que Pulp, Talvin Singh ou encore Thievery Corporation. La suite des aventures de Kid Belleville s'écoute en 2001 avec la sortie de Kill Your Darlings. Dès sa pochette ultra provocante – une fille (en fait un travesti) remonte sa mini jupe pour se toucher le sexe – l'album apparaît comme un objet vénéneux, il l'est. Avec Kill Your Darlings, Kid Loco offre un rock lounge très velvetien. Les rythmes sont lents, la guitare sèche lancinante, Kid Loco nous entraine vers ses démons et vers ses obsessions. Le voyage est passionnant et dangereux. « Cocaine Diana » n'est pas une fille aisément fréquentable. Kid Loco dépasse la French Touch et livre avec Kill Your Darlings un rock de synthèse à la beauté distanciée.

Kid Loco présente ensuite Kill Your Darlings sur scène avec le groupe Departure Lounge dont il produit l'album. Sept ans sont nécessaires à Kid Loco pour livrer un nouvel album : Party Animals & Disco Biscuits sort le 1 septembre 2008. Cette nouvelle production entraîne l'heureux auditeur encore plus loin, dans une musique gracieuse et furieuse, personnelle et originale qui dépasse tous les styles. Galerie de personnages désabusés, introspection douloureuse de son auteur, Party Animals & Disco Biscuits est un enregistrement précieux. La vidéo de « Pretty Boy Floyd » résume bien la richesse et le contenu de l'album, elle ne laisse pas intact.

François Alvarez