Artist picture of HammerFall

HammerFall

140 404 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Le guitariste Oscar Dronjak quitte Ceremonial Oath en 1993, avec l'intention de former son propre groupe. Il s'adjoint le batteur Jesper Strömblad pour former HammerFall, tandis que Mikael Stanne est choisit peu après comme chanteur. Après des essais infructueux, ce sont Glenn Ljungström (guitare) et Fredrik Larsson (basse) qui complètent le groupe entre 1994 et 1996. HammerFall est loin de décoller d'entrée, Jesper Strömblad et Glenn Ljungström se consacrant parallèlement à In Flames.

En 1996, Joacim Cans devient le chanteur de HammerFall dont la réputation ne cesse de grandir. La sortie de Glory to the Brave en 1997 est un premier succès pour le groupe de Göteborg, qui fait son trou en Allemagne et en Autriche. Glory to the Brave sort également au Japon et aux Etats-Unis, donnant d'emblée une dimension internationale à HammerFall. Legacy of Kings en 1999 prend acte de la montée en puissance de HammerFall, le groupe effectuant dans la foulée sa première tournée mondiale incluant l'Amérique du Sud. 

Ander Johansson, frère de Jens Johansson de Stratovarius, rejoint HammerFall en 1999 en tant que batteur. Renegade en 2000 est numéro un en Suède et bien classé dans de nombreux pays. HammerFall fait désormais partie des très grands du prolifique metal scandinave. HammerFall effectue en 2001 sa deuxième tournée mondiale, dans un grandiose décor reproduisant les ruines d'un château-fort moyennageux. Crimson Thunder ne baise pas le rythme en 2002, HammerFall se produit aux côtés d'Iron Maiden et Slayer, tout en enchaînant par une nouvelle tournée qui passe par le Japon et le Brésil.

L'album et DVD live One Crimson Night sort en 2003, avant que HammerFall ne fasse une pause durant les deux années suivantes. Le retour s'effectue en 2005 avec Chapter V: Unbent, Unbowed, Unbroken pour lequel les fans répondent une nouvelle fois présent. Malgré un succès renouvelé en 2006, Threshold laisse apparaître une baisse de qualité dans la production de HammerFall. No Sacrifice, No Victory en 2009 est lui aussi la preuve d'un assagissement de HammerFall, qui se contente désormais de reproduire une recette largement éprouvée. Infected en 2011 reste un cru acceptable pour un groupe solidement ancré dans un heavy metal efficace et sans surprise. Stable à tous niveaux, HammerFall sort en septembre 2014 son neuvième album avec (r)Evolution, produit par l'Américain James Michael. Deux ans plus tard, le groupe démontre à nouveau son savoir-faire en terme de metal guerrier sur un dixième album, Built to Last, qui se garde comme son prédécesseur de révolutionner sa formule, mais maintient l'intérêt pour les fans.