Artist picture of Kataklysm

Kataklysm

31 938 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

C'est à Montréal, au Canada, que se forme en 1991 le groupe Kataklysm comprenant alors le chanteur Sylvain Houde, le bassiste Maurizio Iacono, les guitaristesJean-François Dagenais et Stéphane Coté et le batteur Ariel SaiedMartinez.

Après un premier EP sorti en 1994, Mystical Gate of Reincarnation, la formation est attendue l'année suivante pour son premier opus, Sorcery, suivi de Temple of Knowledge en 1996. Deux ans plus tard, Victims of This Fallen World voit l'avènement d'un nouveau meneur et chanteur, Maurizio Iacono, auparavant bassiste du groupe en lieu et place de Sylvain Houde. C'est sans doute pour cette raison que la critique évoque alors un changement de style musical. Car dès l'album suivant, The Prophecy (Stigmata of the Immaculate), paru en 2000, le groupe revient à ce qu'il a poétiquement appelé le « Northern hyperblast » (littéralement « l'hyper-explosion du nord », en référence à ses origines canadiennes), après avoir lu une chronique d'un album de Fear Factory où le journaliste parlait d'« hyperblast ».

Ce style est basé sur un usage répété et rapide de la caisse claire tandis que le beat donné par la grosse caisse est beaucoup plus lent. On découvre également chez Kataklysm de cette période une touche de thrash metal qui ne quittera plus les productions suivantes. En 2001, c'est la sortie de l'un des meilleurs albums de la formation, Epic: The Poetry of War, acclamé par la critique et les fans pour ses mélodies particulièrement recherchées. Pour autant, il connaît moins de succès commercial que le suivant, Shadows & Dust, qui paraît l'année suivante et qui, tout en conservant un savoir-faire mélodique certain, renoue avec un death metal encore plus brutal.

Avec l'arrivée d'un nouveau batteur, Martin Daurais, en lieu et place de Max Duhamel, Kataklysm ne change pas de style sur Serenity in Fire (2004)et In the Arms of Devastation (2006), et introduit même le jeu en double pédale afin de consolider le « Northern hyperblast ». En 2013, le groupe publie son onzième album studio, Waiting for the End to Come, suivi en 2015 d'Of Ghosts and Gods.