Artist picture of Lisa Batiashvili

Lisa Batiashvili

3 007 fans

Discographie

Playlists

Apparaît dans

Biographie

Elisabeth Batiashvili est née en 1979 à Tbilissi (Tiflis), en Géorgie, d'une mère pianiste et d'un père violoniste. Elle débute avec lui le violon dès l'âge de deux ans. En 1991, la famille fuit la guerre civile de Géorgie pour s'installer en Allemagne. Lisa Batiashivili suit des cours à Hambourg puis à Munich.

En 1995, elle termine deuxième du concours Sibelius d'Helsinki alors qu'elle est la plus jeune participante. L'année suivante, elle intègre le programme de la BBC New Generation Artists. En 2006, pour la première fois soliste, elle interprète les concertos pour violon de Sibelius et de Lindberg. Cette interprétation est sa première signature pour le label Sony Classical.

Le succès de cette interprétation de l'oeuvre contemporaine de Lindberg fait exploser la carrière de la violoniste, en plus d'un autre récital chez Sony Music avec le Concerto pour violon de Beethoven. Elle joue avec les plus grands chefs : Zubin Mehta, Vladimir Ashkenazy, Lorin Maazel, Christoph Eschenbach, Sakari Oramo...

En 2010, elle rejoint Deutsche Grammophon pour enregistrer l'année suivante Echoes of Time, un récital à consonance biographique. Mariée au joueur de hautbois français François Leuleux, dont elle a deux enfants, Lisa Batiashvili vit à Paris. Elle joue sur un Engleman Stradivarius de 1709.

En 2013 sort un nouveau récital consacré à Brahms et Schumann, comptant les participations de la pianiste Alice Sara Ott et du chef d'orchestre Christian Thielemann. La même année, la violoniste s'illustre également dans les Romances de Tchaïkovski, jointes à la Symphonie n°6 conduite par Yannick Nézet-Séguin. L'année suivante paraît un programme consacré à J. S. Bach et C. P. E. Bach, père et fils. Cet enregistrement comprenant le Double concerto pour violon et hautbois, réalisé avec son époux, est couplé à deux autres pièces exécutées avec le flûtiste Emmanuel Pahud, du Berliner Philharmoniker, et le violoncelliste Sebastian Klinger. En 2016, elle s'associe au chef d'orchestre Daniel Barenboim, à la direction de la Staatskapelle de Berlin, pour le programme couplant les concertos de Tchaïkovski et Sibelius.