Artist picture of Lizz Wright

Lizz Wright

18 831 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Lizz Wright est née le 22 janvier 1980 dans la petite ville d'Hahira, située dans l'état de Géorgie (États-Unis). Elle baigne très jeune dans la musique, essentiellement le gospel et le jazz, grâce à son père pianiste et directeur de chorale à l'église locale. Lizz Wright fait donc logiquement des études de musique puis obtient un National Choral Award avant d'aller poursuivre son cursus à New York puis à Vancouver (Canada).

En 2000, la jeune chanteuse rejoint la chorale gospel In the Spirit, qui devient vite une référence dans la région d'Atlanta. Puis en 2002, elle signe chez Verve Records pour un premier album intitulé Salt, qui paraît en mai 2003. Le disque remporte un franc succès critique et se place en deuxième position de la catégorie jazz du Billboard.

En juin 2005 sort le deuxième opus de Lizz Wright, Dreaming Wide Awake, subtil mélange de jazz, de soul et de pop. La chanteuse, d'ores et déjà installée dans le cercle des chanteuses de jazz préférées du grand public, arrive cette fois en tête de la catégorie jazz du Billboard. Son troisième album The Orchard sort au début de l'année 2008, toujours sous l'étiquette Verve/Universal.

L'enregistrement suivant paru l'automne 2010, Fellowship, mélange refrains traditionnels de gospel et de soul (« Amazing Grace »), reprises rock (« Presence of the Lord », « In From the Storm ») et compositions originales signées Angélique Kidjo, Meshell Ndegeocello et Bernice Reagon, qui accompagnent Lizz Wirght sur son quatrième opus. Il marque la fin d'une période pour la chanteuse qui signe avec le label Concord pour la suite de ses aventures.

La première étape est la sortie en septembre 2015 de l'album Freedom & Surrender, dont le contenu se partage entre deux reprises (Nick Drake, The Bee Gees) et des nouveautés apportées par le tandem David Batteau et Jesse Harris, le producteur Larry Klein et la collaboratrice de longue date Toshi Reagon. Gregory Porter chante en duo sur « Right Where You Are ».