Artist picture of L'Impératrice

L'Impératrice

35 718 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Discrète mais majestueuse, L'Impératrice a six têtes. La première était celle de Charles de Boisseguin, ancien journaliste culturel, qui un beau matin d’hiver a troqué ses articles contre un synthé Moog. Sa formation chimérique, qui se revendique autant du disco analogique que de l'électronique douce, est l'un des piliers du renouveau pop à la française. Personnage fabulé, c’est une seule couronne, mais mille visages. Quel hasard alors si le premier album s’intitule «Matahari», personnage insaisissable par excellence. Ainsi cette pochette signée du londonien Mat Maitland, où L’Impératrice n’a pas dévoilé son visage. Aventurière à tête couronnée, la démarche altière et les gestes cinématographiques - le gun smoke s’échappant de la bouche. L’Impératrice, à la fois paravent et avatar mystérieux autorisant à susciter le fantasme, n’est que le nom matérialisé de ce que le groupe parisien exprime musicalement : une certaine sensibilité, de féminité et d’élégance. La Wonder Woman du sentiment, qu’elle soit installée à bord d'un Boeing 777 côté hublot ou tirée par un attelage éreinté sous la neige, voyage d'une contrée spatiale à l'autre sans sembler saisir les frontières entre french touch des nineties, variété moderne ou disco galactique. L’heure du second couronnement a sonné. Pour continuer son ascension, Sa Majesté part à la conquête de l’espace avec une réédition impériale de son premier album. Toujours bienveillante à l’égard de ses sujets, elle ajoute donc à la bande son de l’espionne la plus recherchée de la galaxie 4 titres inédits et 13 collaborations, dont des titres traduits en anglais. Dans la salle du trône, on retrouve, entre autres, Lomepal, Joe Goddard (Hot Chip), Yuksek ou encore Red Axes.