Artist picture of Trombone Shorty

Trombone Shorty

14 801 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Le 2 janvier 1986 à La Nouvelle-Orléans naît Troy Andrews. Son frère ainé James Andrews est trompettiste et chef d'orchestre. Trombone Shorty n'a qu'à mettre ses pas dans ceux de son ainé. Trombone Shorty sort diplômé du New Orleans Center for the Creative Arts, succédant ainsi à des pointures comme les frères Wynton et Branford Marsalis.

Lenny Kravitz engage Trombone Shorty en 2005 pour intégrer la section de cuivres de sa tournée mondiale. Lorsque l'ouragan Katrina dévaste sa ville natale en août 2005, Trombone Shorty se mobilise aux côtés de tous les musiciens de la ville, The Neville Brothers en tête. Trombone Shorty travaille en 2006 aux côtés de U2 et du producteur Bob Ezrin. Il apparaît avec Green Day et U2 pour la réouverture du Superdome de La Nouvelle-Orléans.

Trombone Shorty devient surtout ce qu'il est convenu d'appeler une bête de scène, emmenant ses musiciens et les spectateurs sur la route du « supafunkrock », ainsi qu'il décrit sa musique. Il réussit l'exploit en 2010 de capturer cette folle énergie sur l'album Backatown. Jazz, funk, soul et rock se mélangent avec l'aide de Lenny Kravitz et d'Allen Toussaint, dans un album qui n'est pas sans rappeler les grandes heures de The JB's ou de Parliament. Sorti en avril aux États-Unis, Backatown sort en France en mai 2010.

Dès septembre 2011, For True confirme Trombone Shorty comme le nouveau détenteur du son de La Nouvelle Orléans. Lamont Dozier, Kid Rock, Ivan Neville, Cyril Neville, Jeff Beck et The Rebirth Brass Bans participent à différents titres à cet enregistrement riche. En 2013, c'est avec Raphael Saadiq qu'il co-produit à Hollywood Say That to Say This, combinant ses multiples facettes musicales. Les musiciens du groupe The Meters se reforment pour l'occasion sur la reprise de leur titre « Be My Lady ». Quatre ans plus tard, il se produit sur scène aux côtés du duo Hall & Oates. La même année paraît Parking Lot Symphony, son premier album pour le label Blue Note, produit par Chris Seefield, dans lequel figurent des reprises de feu Allen Toussaint et de The Meters.