Artist picture of Totally Enormous Extinct Dinosaurs

Totally Enormous Extinct Dinosaurs

32 603 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Orlando Higginbottom, tête pensante du projet solo Totally Enormous Dinosaurs alias T.E.E.D., est né le 7 mars 1986 à Oxford (Royaume-Uni).

Fils du professeur Edward Higginbottom, chef d'orchestre de la chorale New College à l'Université d'Oxford, le Britannique emprunte d'abord des sentiers académiques. Il étudie à la Cherwell School d'Oxford, apprend le piano, chante dans la chorale du collège et écoute la musique de son père qui restera pour lui une source éternelle d'inspiration. Il officie par la suite en tant que professeur de musique dans plusieurs écoles primaires, puis opère un virage à 360 degrés et remixe en 2008 le titre « Denial  » du trio féminin de pop anglaise The Sugababes.

L'année suivante Orlando Higginbottom intègre le collectif de DJ Greco Roman - dénicheur de talents estampillés « underground » -, emmené par Joe Goddard du groupe Hot Chip. Et publie dans la foulée un premier EP All in Two Sixty Dancehalls sur le même label. Il s'insère progressivement dans la petite famille de Goddard, et sort successivement quatre autres EP : une deuxième version de All inTwo Sixty Dancehalls avec Garden en juin 2010, Household Goods la même année, une petite perle de jungle mâtinée d'electro house, Prehistory et Prehistory II en 2011 - un mix de 2-step servi par des rythmes et influences afro.

Lassé par le monde superficiellement cool du DJing - Hibbington s'est d'abord illustré en tant que DJ sous d'autres pseudos avant d'emprunter son sobriquet actuel T.E.E.D. et préfère définir ses prestations scéniques comme des sortes de performances de musique électronique en insufflant un seul mot d'ordre : le fun. Aussi Orlando Higginbottom a-t-il opté pour un costume de scène sans logique apparente, un déguisement de dinosaure. Une façon pour lui de montrer qu'il ne se prend pas au sérieux et que le public doit faire de même.  

Entre temps et jusqu'à février 2012, il se met aux commandes d'une pléiade de remixes, parmi lesquels « CrackedIt » de Asavioure & DJIQ, « Lies » de Fenech-Soler, « Monster  » de Professor Green, « One » de Sky Ferreira, « Constellations » de Darwin Deez, « Saved » de Tinashe, « Ewis Disco » de Wafe, « Everyday » de Killa Kela, « No 6 Friend 1 » de Deathray Trebuchay, « Space Ballad » de Fur Coat, « Where the Party A » de Lee Mortimer, « When Angels Sing » de Donae'o, « Firework » de Katy Perry, « Marry the Night » de Lady Gaga, « The Lunatics » de The 2 Bears, « Xtatic Truth » de de Crystal Fighters, « Hawaiian Air » de Friendly Fires ou encore « It's My Part » de Joquil. Et participe en juillet 2011 au projet caritatif de Damon Albar, Kinshasa One Two, enregistré à Kinshasa et publié sur le fameux label Warp. Un album réunissant une cinquantaine d'artsites. 

Les morceaux de T.E.E.D ne sont pas véritablement taillés pour les bandes FM. Pour autant, ils passent régulièrement dans la grille d'Annie Mac et Nick Grimshaw sur BBC Radio 1, à tel point que les singles « Trouble » et « Tapes & Money » reçoivent respectivement le titre de « Grimshaw's Record of the Week » en mai 2011 et février 2012. Higginbottom fera figurer ces deux morceaux sur son premier opus intitulé Trouble, qu'il publie en juin 2012 et annonce le début d'une tournée, incluant treize dates en Angleterre.