Artist picture of T-Pain

T-Pain

1 592 570 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Tallahassee, en Floride, est le cadre de l'arrivée au monde, en septembre 1984, de Faheem Rasheed Najm.

Sudiste décompléxé

Ses parents, un couple d'entrepreneurs musulmans, lui permettent de s'initier tôt à la musique, et à 10 ans, la chambre du pré adolescent précoce est déjà transformée en studio d'enregistrement quasi professionnel, avec magnétophone 4 pistes, claviers et boîtes à rythmes. De quoi commencer à créer des maquettes de chansons, et devenir rapidement un artiste officiel, ce qu'il fait avec le groupe local Nappy Headz, qui déjà pratique un rap à la fois sudiste et décomplexé.
 


Version rigolote

En 2002, il fonde son propre label, Hard & B, ce qui lui permet un peu plus tard de sortir un single remarqué dans sa Floride natale : « I'm Fucked Up », version rigolote du hit d'Akon « Locked Up ». Akon n'en prend pas ombrage, et lui offre même un contrat sur son label Konvict Music. Puis c'est Jive, label historique du rap new-yorkais qui distribue un premier vrai maxi, « I'm Sprung », en 2005, dont le succès annonce le premier album, qui paraît en novembre de la même année.

Allo

Rapa Ternt Sanga (rappeur devenu chanteur, en argot phonétique) contient en outre « I'm N Luv (Wit A Stripper) », les deux singles ajoutés se vendent à plus de cinq millions sous le format ringtones (sonneries de téléphone). Dès ce début fracassant, T-Pain impose un personnage de rappeur comique, qui s'il n'a pas encore la consistance d'un Busta Rhymes pour la décennie précédente, remplit peu ou prou le même rôle : celui d'un artiste qui amuse son auditoire, qui se moque de lui-même, et joue une sorte de comédie de lui-même.

Fête des rois

Le deuxième album, Epiphany, atteint les bacs en 2007, avec comme munitions sa théorie de hits en puissance. « Buy U a Drank (Shawty Snappin') » avec Yung Joc qui sera le titre le plus joué sur les radios américaines de l'année) et « Bartender » avec Akon, qui se classent tous les deux dans le top 5. Fort de son gimmick vocodé, T-Pain devient incontournable, et tandis que son Epiphany se classe n°1 des albums et se voit certifié platine, il est invité à apporter sa touche commerciale sur des hits signés R. Kelly, Flo Rida, Plies, Chris Brown, Fabolous, T.I. ou Kanye West, autant dire le dessus du panier des charts.

Quel cirque

La liste ne s'arrête pas là, Mariah Carey, Rick Ross, Lil' Mama, tout le monde s'arrache le son déposé du floridien aux allures de clown. Le temps de rafler un Grammy Award, de produire une partie du nouvel album de Ciara (Fantasy Ride, prévu pour le début 2009), et voilà un troisième album, Th33 Ringz. Un album organisé autour du concept du cirque, qu'il annonce de façon ostentatoire en débarquant sur la scène des MTV Music Awards 2008 sur le dos... d'un éléphant ! 

T-Pain poursuit dans son rap très grand public en novembre 2011 avec rEVOLVEr. Lil Wayne, Pitbull, Liliy Allen, Wiz Khalifa, Chris Brown, et Ne-Yo sont les principaux protagonistes d'un album taillé pour le haut des charts mondiaux.