Artist picture of Andrea Bocelli

Andrea Bocelli

942 609 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Andrea Bocelli naît à Lajatico, dans la Province de Pise (Italie) le 22 septembre 1958. Il commence à chanter dès son enfance et, déjà doté d'un très bel organe lyrique. L'année 1970 est hélas bien triste pour le jeune garçon : affecté depuis la naissance d'un glaucome qui limite sa vision, il perd définitivement la vue après avoir, au cours d'une partie de football, été frappé à la tête par le ballon. Ce drame n'ôte pas le goût de vivre au garçon, qui trouve notamment des ressources dans le chant : cette même année, il remporte son premier concours, en interprétant la célèbre scie « O Sole Mio ».

Son handicap n'empêche pas Andrea Bocelli de poursuivre une scolarité supérieure : inscrit en droit à l'université de Pise, il gagne son argent de poche en chantant dans des piano-bars. C'est d'ailleurs à l'occasion d'une de ses représentations qu'il rencontre sa future épouse Enrica. Ayant décroché son doctorat, le jeune homme commence à exercer comme avocat. Mais ses tâches de plaideur commis d'office ne le passionnent guère et, au bout d'un an, il décide de raccrocher sa toge d'avocat pour se consacrer entièrement à la musique. Il suit des cours de chant avec le compositeur Luciano Bettarini et le ténor d'opéra Franco Corelli, tout en continuant à se produire sur les scènes toscanes.

En 1992, il décroche un contact décisif en la personne de Zucchero qui, désireux de convaincre Luciano Pavarotti d'enregistrer un duo avec lui pour la chanson-titre de l'album Miserere, a besoin d'un chanteur lyrique pour enregistrer une démo. Ecoutant l'enregistrement du duo de Zucchero et Andrea Bocelli, Luciano Pavarotti répond à la rock star que sa participation au disque n'est pas nécessaire, le ténor toscan étant l'interprète idéal pour la chanson.

Zucchero réussit tout de même à convaincre Luciano Pavarotti et enregistre avec lui la version album ; c'est néanmoins à Andrea Bocelli qu'il fait appel pour l'accompagner lors de sa tournée et interpréter avec lui la chanson sur scène. Le grand public découvre avec intérêt le ténor aveugle, à qui Zucchero donne l'opportunité de chanter des airs en solo lors de certains concerts. Pris sous contrat par le label milanais Sugar Records, Andrea Bocelli est envoyé à l'édition 1993 du Festival de la chanson italienne de Sanremo, dans la catégorie « Jeunes espoirs ». Il remporte haut la main la compétition en interprétant en solo « Miserere ».

Un concert lyrique au Teatro Romolo Valli de Reggio Emilia lui permet de s'affirmer auprès du public classique ; en 1994, c'est à nouveau le Festival de Sanremo, dans la catégorie « Nouveaux chanteurs », avec la chanson « Il Mare calmo della sera » : il gagne encore une fois haut la main et sort dans la foulée un album homonyme, qui devient Disque de platine en Italie. Il participe à de nombreux concerts, chantant notamment sur scène avec Luciano Pavarotti.

En 1995, c'est la passe de trois avec une nouvelle participation au Festival de Sanremo, cette fois dans la compétition principale, où il interprète le titre « Con te partirò ». Cette fois, il ne gagne pas, se classant quatrième : de surcroît, la chanson ne remporte pas initialement un grand succès en Italie, où les radios la boudent quelque peu. Mais, en France et en Belgique, les programmateurs se jettent dessus. « Con te Partirò » devient rapidement un tube international, puis mondial et révèle Andrea Bocelli au grand public de nombreux pays. Le succès ricoche jusqu'en Italie : la chanson est incluse dans le second album du ténor, intitulé simplement Bocelli, opus qui connaît un succès faramineux, en multipliant plusieurs fois les ventes du précédent.

En Allemagne, une maison de disques conçoit la version anglaise, Time to Say Goodbye, enregistré par Andrea Bocelli en duo avec la soprano britannique Sarah Brightman. Le chanteur s'impose également en Espagne avec la chanson « Vivo Por Ella » (version espagnole de « Vivo Per Lei »), qu'il interprète en duo avec Marta Sánchez. En 1996, la compilation Romanza est un énorme succès, s'écoulant à près de sept millions d'exemplaires en Europe ; la compilation devient Disque de platine aux États-Unis et Disque de diamant au Canada, imposant l'Italien sur le continent américain.

Le ténor aveugle est désormais une vedette internationale de tout premier plan et contribue à re-populariser le chant lyrique, dont il sert une version habilement mélangée à la variété sentimentale. Si certains intégristes du bel canto font grise mine devant la production d'Andrea Bocelli et le considèrent comme très inférieur aux grands artistes lyriques, son indéniable formation de chanteur classique et son talent d'interprète sont de bons moyens pour attirer vers le répertoire de l'opéra un public qui le boudait jusque-là. A mi-chemin entre la chanson populaire et l'opéra, le style de ténor est défini par certains commentateurs anglo-saxons comme relevant du « popéra ».

Mais Andrea Bocelli a les épaules assez solides pour se risquer à d'authentiques représentations d'opéra et le prouve en participant en 1997 au Festival Puccini de Torre de Lago et en sortant la même année un album d'airs d'opéra intitulé Aria ou, dans les années 2000, en se produisant dans La Bohème, Tosca ou Le Trouvère. Mais le parcours du chanteur se situe bien plus dans les hautes sphères du show-biz international que sur les scènes d'opéra.

Andrea Bocelli se produit devant les grands de ce monde comme le Pape Jean-Paul II ou le Président des Etats-Unis Bill Clinton ; en 1999, il chante en duo avec Céline Dion sur le titre « The Prayer ». En 2000, il se lance dans une tournée mondiale qui l'emmène jusqu'au Japon et en Corée. L'artiste gère habilement sa carrière, alternant des albums de variété sentimentale lyrique et des albums d'arias, ainsi que des prestations dans des opéras.

On le voit sur scène interpréter le rôle principal masculin dans Madame Butterfly au Festival de Torre del Lago, puis à Monte-Carlo en présence de la Princesse Caroline. En 2002, son album Sentimento bat des records, s'écoulant à deux millions d'exemplaires en à peine plus d'un mois. Son succès est couronné en 2006 par l'État italien, qui lui décerne le grade de Grand Officier de l'Ordre du mérite.

En 2007, les World Music Awards lui accordent des prix récompensant sa qualité de « meilleur artiste italien » et son succès commercial en tant qu'artiste classique. Quel que soit le jugement que portent les experts en art lyrique sur le talent d'Andrea Bocelli, son succès mondial a apporté à une forme vulgarisée de la chanson traditionnelle italienne une visibilité véritablement inespérée. L'album The Best of Andrea Bocelli - 'Vivere' offre un premier bilan de sa carrière, tandis que deux ans plus tard, dans My Christmas, le ténor succombe à la tradition de l'album de Noël. Andrea Bocelli alterne entre enregistrements d'intégrales d'opéra comme Roméo et Juliette (2012) et albums de pop symphonique tel Passione (2013), comprenant des duos avec Nelly Furtado, Jennifer Lopez, et la présence de la trompette de Chris Botti.

En 2015, il interprète pour la première fois les plus grands thèmes du grand écran et de comédies musicales dans le récital Cinema, produit par David Foster, Humberto Gatica et Tony Renis. Celui-ci inclut un nouveau duo avec Ariana Grande sur la version de « E Più ti Penso », tiré du film de Sergio Leone Il était une fois en Amérique. En 2018, ce sont des airs italiens traditionnels qui peuplent l'album , auquel participent Ed Sheeran, Dua Lipa (« If Only »), Josh Groban, Aida Garifullina et son fils Matteo Bocelli.