Artist picture of Amon Tobin

Amon Tobin

85 821 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Amon Adonai Santos de Araujo Tobin  est né le 7 février 1972  à Rio de Janeiro au Brésil.

A l'instar de Van Helden, Amon Tobin fait parti de ces artistes ayants beaucoup voyagé dans leur jeunesse, leur offrent une grande diversité musicale. Au milieu des années 1980, il s'installe a Brighton pour y étudier la photographie.

C'est grâce a son EP signé sous le pseudonyme de Cujo « Adventures In Foam » (1996) qu'il se fait remarquer la même année par le label Ninja Tune. Amon Tobin sort alors sous son propre nom plusieurs albums, de l'envoûtant Bricolage (1997) à Supermodified (2000) en passant par Permutation (1998). Supermodified, s'éloigne un peu de ses précédents travaux pour s'installer sur le terrain de l'expérimentation sonore et industrielle, créant des basses à partir de sons de moto ou de tuba.

La reconnaissance viendra avec l'album Out From Out Where, sorti en 2002, mais il faut attendre 2005 pour qu'Amon Tobin soit connu du grand public avec la bande originale du jeu vidéo Splinter Cell : Chaos Theory. 2008 voit la sortie de son album Foley Room Recorded Live in Brussels, pendant live de l'album de 2007, Foley Room.

Il a notamment collaboré avec Chris Morris (Warp Records) et Precursor et remixé des artistes tels Gus Gus, Ryuichi Sakamoto ou Scuba. Auréolé d'un succès international, notamment en Amérique du Nord, il remplit les salles du Jazz Festival de Montréal et du Knitting Factory de New-York. Modeste et intelligent, ce manipulateur de sons ne cesse d'expérimenter, de destructurer, de jouer sur les contrastes et surtout d'étonner.

Son style fait d'influences drum'n'bass, jazz et hip hop séduit les initiés de l'electro qui se ruent sur son nouvel album Isam paru en mai 2011. Survenu après un silence de trois ans, Isam ouvre selon son auteur une trilogie. La sortie de cet album où se croisent éléments synthétiques ou organiques et sonorités naturelles s'accompagne d'un livre d'art et d'une installation de la sculptrice Tessa Farmer à Londres. Soit, un projet à la hauteur des ambitions du prodige brésilien.