Artist picture of Mumford & Sons

Mumford & Sons

837 052 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Les quatre amateurs de musique traditionnelle qui forment Mumford & Sons jouaient auparavant dans d'autres groupes. Leur rencontre à l'automne 2007 produit des étincelles et une poignée de chansons naît rapidement de ces répétitions impromptues.

L'entente est si parfaite que Marcus Mumford (chant, guitare), Marshall Winston (guitare, banjo), Ben Lovett (chant, claviers) et Ted Dwane (basse, contrebasse, batterie) décident d'écumer les clubs londoniens, attirant davantage de monde à chaque concert. Après un tour en Ecosse, Mumford & Sons est retenu pour jouer au festival de Glastonbury en juin 2008, où il fait un triomphe. Le mois suivant, il remplit la salle Luminaire à Londres et embarque pour une tournée américaine avec Laura Marling et Johnny Flynn.

Deux EP de Mumford & Sons voient le jour, le premier homonyme en juin 2008 et Love Your Ground en décembre. Sélectionné par la BBC dans les groupes à suivre et désormais capable de remplir l'ICA de Londres en 24 heures, le quatuor sort un nouvel EP, The Cave and the Open Sea, en mai 2009. Alors qu'il enregistre tranquillement son premier album, le titre « Little Lion Man » devient un tube et fleurit dans les karaokés.

L'album Sigh No More, produit par Marcus Dravs (Björk, Arcade Fire, Coldplay), sort en octobre 2009 au Royaume-Uni, à la grande joie des critiques qui lui tressent des louanges. Il arrive en France le 19 avril 2010 avec le nouveau simple « Winter Winds ». Après une tournée au Royaume et en Europe, et surtout une prestation remarquée aux Grammy Awards derrière Bob Dylan pour un mémorable « Maggie's Farm », le groupe est de retour avec le réussi Babel, publié en septembre 2012, marqué par la même floraison d'hymnes folk rock, country et bluegrass. Entre temps est paru le titre « Learn Me Right », chanté avec la révélation Birdy, pour le film Rebelle des studios Pixar.

Numéro un des deux côtés de l'Atlantique avec Babel, Mumford & Sons multiplie les trophées : deux Brit Awards pour les deux premiers albums, un Mercury Prize pour Sigh No More et deux Grammy Awards, dont un pour l'album Babel, sur treize nominations. En 2013, c'est en tête d'affiche du festival de Glastonbury qu'il se produit, cinq ans après ses débuts, ainsi que dans de nombreux autres festivals autour du monde.

Le quatuor qui attire les spectateurs marque en 2014 une pause de cinq mois pour réaliser avec le producteur James Ford son troisième album Wilder Mind, assorti des simples « Believe » et « The Wolf », le 4 mai 2015. Sans surprise, celui-ci se classe numéro un au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie. Un an plus tard, après de nouvelles tournées et apparitions en festivals, Mumford & Sons s'associe au chanteur et musicien sénégalais Baaba Maal, au duo The Very Best et au groupe Beatenberg pour l'enregistrement d'un EP de cinq titres durant sa tournée en Afrique du Sud. L'oeuvre commune baptisée Johannesburg paraît en juin 2016 après une sortie exclusive lors du Record Store Day.

De retour en studio pour une longue période, le groupe britannique en ressort avec un quatrième album nommé Delta, lancé en novembre 2018 après la diffusion des extraits « Guiding Light » et « If I Say ». La sélection produite par Paul Epworth comprend des collaborations avec Maggie Rogers et Gill Landry.