Artist picture of Roots Manuva

Roots Manuva

24 026 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Né de parents jamaïcains en 1972, Rodney Smith grandit dans le quartier de Stockwell, au sud de Londres, où il entend résonner les basses des sound systems. Il écoute donc surtout du reggae, tout en se convertissant au rap notamment avec l'Américain Rakim. De 1994 à 1997, il fait ses premiers pas discographiques en posant sur les singles d'autres rappeurs ou sur les siens. En 1995, il publie son premier titre, « Next Type of Motion », sur le label Sound of Money.

En 1997, le label Ninja Tune créé une sous-division rap baptisée Big Dada, que Roots Manuva ne va pas tarder à rejoindre pour réaliser son désir d'album. Brand New Second Hand sort en 1999 et le style ragga-rap de son auteur reçoit un important succès. Sa voix profonde et son flow rythmé tranchent avec des instrumentaux sombres et discrets. Une touche d'humour, d'ironie transparaît aussi parfois. Il est un des premiers artistes noirs anglais à vendre autant de disques. Il place la barre encore plus haut deux ans plus tard avec Run Come Save Me qui atteindra presque les 100 000 exemplaires écoulés dans son pays. Il est même nominé pour le Mercury Prize. Plutôt que de céder à la facilité, Rodney Smith persévère dans son style au risque de ne pas plaire au plus grand nombre.

En 2002, Roots Manuva se livre a un drôle d'exercice avec Dub Come Save Me, à mi-chemin entre le disque de remix, quatre titres de son prédécesseur y apparaissent dans une nouvelle version, et le véritable album avec l'ajout de morceaux inédits. Une sortie aux effluves dub qui permettra de patienter jusqu'en 2005 et l'arrivée d'Awfully Deep. L'Anglais prend en effet une courte pause, lassé par la promotion et la pression qui entoure un album. Il prépare donc tranquillement son quatrième long format, qui en est d'autant plus abouti. Comme pour Run Come Save Me, il sort une nouvelle version un an plus tard baptisée Alternatly Deep avec, en plus de quelques remixes, des chutes de l'album devenues faces B ou inédits.

Le rappeur tient le rythme, puisqu'en 2008 il publie un nouvel album, Slime & Reason, qui reste dans l'esprit des précédents. Il fait toutefois de plus en plus ressortir ses racines jamaïcaines et hésite moins à mettre en avant son humour sur quelques titres plus légers qu'à l'accoutumée. Après avoir sortie six disques et collaboré avec la plupart des artistes du label Ninja Tune, l'Anglais a démontré son talent, sa faculté d'adaptation tout en restant logique avec son état d'esprit éclectique des débuts.

La carrière de Roots Manuva est donc marquée par une certaine intégrité tant il a toujours été fidèle à la musique qu'il aime et à son style original. Il n'a par exemple pas cédé aux modes du grime ou du dubstep en vogue outre-Manche. S'il en a peut-être perdu une reconnaissance plus grande, il reste toujours une valeur sûre du rap britannique avec ses albums suivants Duppy Writer (2010) et 4everevolution (2011), auquel participent la chanteuse Skin et Cass Lewis. Après une série de nouvelles sorties au format EP ou single, le rappeur collabore avec Four Tet, Machinedrum, Adrian Sherwood et Switch pour son sixième album Bleeds, dont la sortie en 2015 est accompagnée du titre « With You ».