Artist picture of Ricky Martin

Ricky Martin

1 925 933 fans

Top titres de l'artiste

María Ricky Martin 04:31
We Are The World Joe Cocker, Zucchero, Luciano Pavarotti, Mariah Carey 05:50
Canción Bonita Carlos Vives, Ricky Martin 02:49
Vente Pa' Ca (feat. Maluma) Ricky Martin, Maluma 04:19
Livin' la Vida Loca Ricky Martin 04:03
Qué Rico Fuera Ricky Martin, Paloma Mami 03:38
La Mordidita (feat. Yotuel) Ricky Martin, Yotuel 03:31
La Copa de la Vida (La Canción Oficial de la Copa Mundial, Francia '98) Ricky Martin 04:28
Fiebre (feat. Wisin & Yandel) Ricky Martin, Wisin & Yandel, Wisin, Yandel 03:50
María Ricky Martin 04:22

Artistes similaires

Playlists

Biographie

C'est la veille de Noël, le 24 décembre 1971, que naît à San Juan (Porto-Rico), Enrique José Martín Morales. Surnommé « Kiki », l'enfant se montre rapidement intéressé par le spectacle et tout particulièrement le métier de chanteur : à l'âge de douze ans, il intègre Menudo, un boys band local. Conçu comme un pur produit marketing dont les membres sont remplacés par rotation à mesure qu'ils avancent en âge, Menudo n'a rien pour permettre à « Ricky » Martin d'espérer percer bien loin dans le monde du spectacle. Il réussit pourtant à tenir cinq ans, avant que l'âge avancé de dix-sept ans ne le contraigne à aller voir ailleurs.

À la fin de ses études, Enrique Martin tâte la température aux États-Unis, avant d'opter pour le Mexique, sa langue maternelle lui permettant davantage d'espoirs sur ce marché. Ce choix lui porte chance : jeune premier comédien, il décroche un rôle dans un feuilleton télévisé local, Alcanzar una estrella, dont l'énorme succès public lui permet de devenir d'accéder à la notoriété en Amérique du Sud. Sa vocation musicale ne l'a cependant pas abandonné et son succès télévisuel ne sera pour lui qu'un tremplin : un contrat avec la filiale locale de Sony lui permet de sortir en 1991 son premier album, Ricky Martin, dont le single, « Fuego Contra Fuego », remporte un joli succès dans plusieurs pays d'Amérique latine et dans son pays natal, tout en lui permettant d'attaquer le marché des États-Unis.

Affublé d'une ébouriffante crinière, le beau jeune homme attire les foules lors de ses concerts sud-américains. S'ensuit un second album, Me Amarás, qui atteint le million d'exemplaires vendus dans le monde. Physique avantageux, bel organe, répertoire rythmé et consensuel, Ricky Martin est désormais l'idole du public (en bonne partie féminin) hispanophone. Il ne souhaite cependant pas se limiter à une seule partie du monde et vise au contraire à faire profiter la Terre entière de ses capacités vocales : pour cela, la conquête définitive du marché anglo-saxon lui paraît indispensable ; dès 1994, le Porto-Ricain s'installe en Californie. Les premiers temps sont un peu hésitants, Ricky Martin devant initialement se contenter d'un rôle de séducteur latino dans un soap-opera.

En 1995 sort A Medio Vivir, son premier album distribué à grande échelle aux États-Unis ; un single extrait de l'album, « María » (également connu sous le titre de « Un Dos Tres María »), connaîtra un grand succès international en 1997, notamment grâce à sa version remixée, permettant à une partie du public européen de découvrir Ricky Martin. En 1998, la carrière internationale du chanteur passe à la vitesse supérieure avec la sortie de son quatrième album, Vuelve, qui remporte un gigantesque succès auprès du public latino-américain. Il monte également sur scène pour participer à une saison de la comédie musicale Les Misérables, où il tient le rôle de Marius, prouvant au passage ses capacités de chant en anglais. « La Copa de la Vida », single extrait de Vuelve, devient l'hymne de la Coupe du monde de football 1998. Désormais au sommet de sa gloire dans les pays hispaniques, Ricky Martin profite de son succès et de ses progrès dans la langue de Shakespeare et de John Wayne pour lancer enfin sa conquête du marché anglophone.

En février 1999, sa prestation spectaculaire à la cérémonie des Grammy Awards lui vaut une impressionnante augmentation de sa cote d'amour auprès du public américain ; au printemps de la même année, un nouvel album éponyme, Ricky Martin, enregistré cette fois en anglais, lui permet de lancer pour de bon son invincible armada. Le single « Livin' la vida loca » (présent sur l'album en versions anglaise et espagnole), composé par Desmond Child (compositeur d'artistes comme Cher, Cyndi Lauper, Bon Jovi, etc.), est un immense succès, qui reste cinq semaines au sommet du hit-parade aux Etats-Unis et suscite dans le monde entier un regain d'intérêt pour la musique latino. Un autre titre de l'album, « Please Be Careful With My Heart (Cuidado Con Mi Corazón) » voit Ricky Martin chanter en duo avec rien moins que Madonna. Avec dix-sept millions d'albums vendus dans le monde, Ricky Martin est désormais une star mondiale, enfonçant le clou l'année suivante avec un nouvel album en anglais, Sound Loaded, qui marche un peu moins bien que le précédent, tout en conservant des chiffres de ventes astronomiques.

À force de tutoyer les étoiles et de fréquenter les grands de ce monde, Ricky Martin chante en janvier 2001 pour la cérémonie d'investiture du nouveau président des États-Unis, George W. Bush, qu'il invite même à esquisser quelques pas de danse avec lui sur l'estrade ; une simili-accointance qui lui sera reprochée, l'Amérique latine ayant quelques a priori négatifs sur le successeur de Bill Clinton : Ricky Martin prendra par la suite nettement ses distances, notamment en affirmant son opposition à la guerre en Irak.

La notoriété du chanteur lui permet de s'engager sur le terrain humanitaire, en tant qu'ambassadeur de l'UNICEF et en créant sa propre fondation, en faveur de l'enfance déshéritée. Se disant un peu fatigué par le rythme de sa carrière, Ricky Martin prend un temps de pause - ne sortant qu'un Best of - avant de proposer en 2003 Almas del Silencio, un nouvel album en langue espagnole, afin de revenir à ses racines. Sans retrouver le niveau de succès international qui était le sien pour sa production en anglais, le chanteur domine les hit-parades hispanophones avec son nouvel opus.

En 2007, une tournée spectaculaire, le Black And White Tour, lui permet d'affirmer son talent de show-man tout en revisitant les différents styles musicaux explorés lors de sa carrière. Sans être forcément le plus original des artistes hispaniques, Ricky Martin a le mérite d'avoir définitivement lancé sur orbite la musique latino, dont il a proposé une version certes pop, mais avant tout populaire. En 2011, l'album Musica + Alma + Sexo (MAS) se classe n°3 au Bilboard américain, malgré des titres en majorité chantés en espagnol. En 2014 lui succède A Quien Quiera Escuchar, à destination du public hispanophone.