Artist picture of Alborosie

Alborosie

374 299 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Alberto D'Ascola est né en 1977 à Marsala (Sicile). Issu de la classe moyenne, Alborosie est un multi-instrumentiste qui pratique la guitare, la batterie, la basse, et le piano. Il forme en 1994 le groupe Reggae National Tickets à Bergame (Lombardie) Le groupe se taille un beau succès local et sort six albums, il est le premier groupe italien de reggae a se produire en Jamaïque. C'est finalement là que Alborosie décide de s'établir en 2001.

Alborosie commence à officier en tant qu'ingénieur du son et compositeur pour Wyclef Jean, Angie Stone, Les Nubians, Manu Chao ou Ky-Mani Marley. Il revient sur le devant de la scène avec Rough Tune en 2007, suivi par Soul Pirate en 2008 et Escape from Babylon en 2009. Une nouvelle version de Escape from Babylon sort en 2010 et s'intitule Escape from Babylon to the Kingdom of Zion. c'est sur ce disque que figure, « Kingston Town », tube international de Alborosie.

A l'instar de beaucoup d'artistes reggae du début du vingt-et-unième siècle, Alborosie mélange volontiers les styles du dancehall au nu-roots. Parallèlement à sa carrière en tant que chanteur, Alborosie continue à produire et à composer pour U-Roy ou Sizzla. Chantant désormais majoritairement en anglais, Alborosie fait tout de même figurer des titres en italien sur ses albums, apportant ainsi une note peu habituelle en reggae. 2 Times Revolution en juin 2011 est le prélude à une importante tournée européenne. 

Principalement homme de scène, Alborosie reçoit en 2011 le MoBO (Music of Black Origin) en tant que « meilleure performance reggae ». Deux ans plus tard, Alborosie est de retour en juillet 2013 pour Sound the System. Ce nouvel album dont The Abyssinians et Ky-Mani Marley sont les invités de marque, sert une nouvelle fois d'introduction à la tournée estivale du rasta italien. Trois ans plus tard, Ky-Mani Marley est à nouveau convié, aux côtés de Protoje, pour l'album Freedom & Fyah, un disque réussissant l'alliance entre le reggae roots, le dub et le dancehall en ménageant tradition et modernité.