Artist picture of Scott McKenzie

Scott McKenzie

10 303 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Né le 10 janvier 1939 à Jacksonville en Floride (Etats-Unis), Philip Wallach Blondheim s'initie au rock'n'roll et au doo-wop durant son adolescence. Avec son ami John Phillips, il forme le groupe The Smoothies (un single, « Softly », sur le label Decca) et adopte le pseudonyme de Scott McKenzie, pour sa ressemblance présumée avec une race de chien écossaise et le prénom de sa fille McKenzie.

Au début des années soixante, installés à New York, McKenzie et Phillips enchaînent sur un trio folk baptisé The Journeymen, qui donnera naissance aux futurs The Mamas & the Papas fondé par ce dernier. Scott McKenzie poursuit sa route en solo et joue au gré des rassemblements folk de la Grosse Pomme. En 1967, son ami lui écrit la chanson « San Francisco (Be Sure to Wear Some Flowers in Your Hair) » qui devient rapidement l'hymne de la génération flower power en plein « Summer of love ». Numéro un des États-Unis à l'Europe, le morceau devient l'unique titre de gloire de Scott McKenzie qui ne parvient pas à rééditer cet exploit malgré un deuxième album paru en 1970.

Retiré de la scène pendant une longue période, McKenzie est sollicité pour faire partie de la réunion de The Mamas & the Papas en 1986. Deux ans après, il cosigne (toujours avec John Phillips) ce qui restera comme le dernier numéro de The Beach Boys, « Kokomo ». Marqué par la mort de son ami en 2001, Scott McKenzie s'éloigne définitivement du circuit musical et doit affronter le syndrome de Guillain-Barré qui le touche depuis 2010. Il meurt des suites de la maladie dans un hôpital de Los Angeles, le 18 août 2012, à l'âge de 73 ans.