Artist picture of Faith Evans

Faith Evans

173 064 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Faith Renée Evans est née à Lakeland, en Floride, le 10 juin 1973, d'un père musicien blanc et d'une mère noire, aspirante chanteuse. Mais elle a grandi dans le New Jersey, à Newark, où elle est confiée rapidement par sa mère, incapable de l'élever, à Johnnie Mae Kennedy, sa cousine. Après l'obtention d'une bourse pour intégrer la Fordham University, elle abandonne ses études pour se lancer dans le R&B. En plus de faire des choeurs, elle peut aussi écrire des chansons et tient les deux rôles avec Hi-Five, Pebbles, Al B. Sure!, Usher, Tony Tompson, Christopher Williams ou Mary J. Blige.

C'est en travaillant, en 1994, sur l'album My Life de Mary J. Blige, dont elle écrit trois chansons, qu'elle rencontre Puff Daddy, qui la signe comme première artiste féminine de son label Bad Boy. Mary J. Blige lui rend la politesse en interprétant un duo sur Faith, premier album de Faith Evans, qui sort en 1995 (duo effacé quand les deux chanteuses se fâchent, l'une accusant l'autre de la copier). Faith est album de platine avec les tubes « You Used to Love Me » et « Soon as I Get Home » . Bad Boy Records est alors le label-phare du rap new-yorkais et Faith y rencontre le rappeur-vedette maison, Biggie Smalls, alias Notorious B.I.G., né Christopher Wallace. Neuf jours après, il l'épouse ! Faith a déjà une fille, Chyna, née de sa relation avec un DJ du New Jersey, et Biggie a lui déjà aussi une fille.

Tous les deux en tête des charts, le couple est en permanence scruté par les médias, d'autant que le mariage bat vite de l'aile : quand naît Christopher Jordan Wallace Junior, en 1996, Faith et Biggie sont déjà séparés. Et Faith se retrouve, involontairement, au coeur de la délétère rivalité entre les deux superstars du rap, Biggie et 2Pac, lors de la guerre East Coast/West Coast et des labels associés, Death Row à l'Ouest et Bad Boy à l'Est. En 1995, elle participe à une séance d'enregistrement avec 2Pac. Il utilise cet argument pour déclarer à son meilleur ennemi : « J'ai baisé ta femme », sur le venimeux « Hit Me Off ». Avant de se faire assassiner à Las Vegas, 2Pac insistera dans plusieurs interviews sur le fait qu'il a « eu Faith », alors qu'elle n'a cessé depuis de nier toute relation intime avec le rappeur mythique.

Faith, durant cette période agitée, poursuit ses collaborations, avec Color Me Badd, A Tribe Called Quest ou LSG. Pour avoir officiellement reconnu à la morgue le corps de Biggie, assassiné à son tour, Faith Evans devient « la veuve ». Une fonction qu'elle assume en chantant « I'll Be Missing You », en duo avec Puff Daddy et sur un sample du groupe Police. La chanson est n°1 un peu partout dans le monde et s'écoule à plusieurs millions d'exemplaires. Quand sort Keep the Faith en 1998, elle est au sommet de sa gloire. Elle continue de travailler avec d'autres artistes : Aaron Hall ou Tevin Campbell pour le R&B, DMX pour le rap, et participe aussi à deux des plus gros tubes de 1999 : le « Heartbreak Hotel » de Whitney Houston, et le « Georgy Porgy » d'Eric Benét.

Faith revient ensuite en 2001 avec Faithfully. Todd Russaw est devenu manager de la chanteuse, qu'il ne tarde pas à épouser, puis il lui donne un troisième enfant. Il négocie ensuite sa rupture avec Bad Boy Records et lui fait perdre des kilos pour la rendre « compétitive » face à la jeune garde des chanteuses sexy. Dans The First Lady, son premier album pour Capitol (2005), on trouve des duos avec Pharrell Williams et Mario Winans. L'album est classé n°1 la semaine de sa sortie et récolte un Disque d'or. Il est suivi, à la fin de l'année, d'un album de Noël. Une compilation regroupant ses collaborations avec d'autres artsites (Puff Daddy, A Tribe Called Quest, 2Pac...) paraît en 2007, sous le titre Faith: Remixed, Unreleased and Featured

Something About Faith en 2010 ne confirme hélas pas les bonnes intentions de The First Lady. Nettement sur le reculoir, Faith Evans participe en 2012 à l'émission de télé-réalité R&B Divas sur la chaîne TV One. L'album R&B Divas avec ses collègues Monifah, Syleena Johnson, Nicci Gilbert, et Keke Wyatt ne redore pas son blason lors de sa sortie en octobre 2012.