Artist picture of Jeffrey Tate

Jeffrey Tate

348 fans

Top titres de l'artiste

Martha / Act 2 : Last Rose of Summer Renée Fleming, English Chamber Orchestra, Jeffrey Tate 04:52
Così fan tutte / Act 1 : "E la fede delle femmine" - "Scioccherie di poeti!" Sir Georg Solti, Jeffrey Tate, Ryland Davies, London Philharmonic Orchestra 02:11
Die tote Stadt / Act 1 : Glück, das mir verblieb (Mariettalied) Renée Fleming, English Chamber Orchestra, Jeffrey Tate 05:59
Carmina Burana / 3. Cour d'amours : "In trutina" Renée Fleming, English Chamber Orchestra, Jeffrey Tate 02:41
Chants d'Auvergne : 2. Bailero Kiri Te Kanawa, English Chamber Orchestra, Jeffrey Tate 06:39
Mozart: Symphony No. 44 in D Major, K. 81: I. Allegro Jeffrey Tate 02:58
Mozart: Symphony No. 6 in F Major, K. 43: III. Menuetto Jeffrey Tate 02:09
Domine ad adiuvandum me (Psalm 69), R.593 : 3. Sicut erat in principio English Chamber Orchestra, The John Alldis Choir, Vittorio Negri, Jeffrey Tate 02:39
Mozart: Symphony No. 35 in D Major, K. 385 "Haffner": IV. Finale. Presto Jeffrey Tate 04:17
Beatus Vir (Psalm 111), R.597 : 5. Allegro: Jucundus homo/ Allegro (Antifonia): Beatus vir Margaret Marshall, English Chamber Orchestra, The John Alldis Choir, Vittorio Negri 02:48

Playlists

Biographie

Né le 28 avril 1943 à Salisbury dans le Wiltshire (Royaume-Uni), Jeffrey Tate est atteint de spina bifida durant son enfance. Cette maladie neurologique qui le cloue des semaines entières sur un lit d'hôpital l'isole du monde extérieur et l'empêche de marcher sans l'aide d'une canne. Ce n'est donc pas un hasard s'il choisit de faire des études de médecine à l'Université de Cambridge et d'exercer la profession de médecin en 1969.

Passionné par la musique dès son plus jeune âge et pianiste accompli (ce qui facilite la position assise que demande son état de santé), Jeffrey Tate arrive sur le tard à la direction d'orchestre. Répétiteur au Royal Opera House, il côtoie les grands chefs d'orchestre de passage dans la capitale anglaise et apprend beaucoup de leur savoir-faire, notamment de Georg Solti qui l'encourage à poursuivre dans cette voie. Par la suite, Jeffrey Tate exerce auprès du chef autrichien Herbert von Karajan dont il est un temps l'assistant à Salzbourg puis de Pierre Boulez à Bayreuth et enfin James Levine au Metropolitan Opera de New York.

Formé avec les plus grands, Jeffrey Tate peut faire ses débuts de chef d'orchestre à 35 ans en 1978 à la tête de l'Opéra de Gotenburg, en Suède, où il dirige pour sa première la partition de Carmen de Georges Bizet. Dès lors, le directeur musical anglais ne va cesser de parcourir les scènes du monde entier et enchaîner les missions avec les meilleurs orchestres, dans une quête effrénée d'expériences nouvelles. En 1980, il réalise un coup d'éclat en remplaçant au pied-levé James Levine dans la production de l'opéra Lulu d'Alban Berg, une tâche difficile dont il s'acquitte à merveille et fait de lui l'un des plus grands interprètes de l'oeuvre.

Nommé à la tête de l'English Chamber Orchestra en l'an 1985, Jeffrey Tate entame une série d'enregistrements des Concertos pour piano de Mozart avec la pianiste Mitsuko Uchida et des symphonies de Josef Haydn sur instruments d'époque. Son interprétation de la Missa Solemnis de Beethoven, de l'opéra Hänsel und Gretel d'Englebert Humperdinck avec Anne-Sofie von Hotter et Barbara Hendricks (1990) et de la Symphonie n°2 d'Elgar figurent parmi ses réalisations majeures de cette période avec d'autres pièces de Grieg (Peer Gynt, 1997), Bruckner, Mendelssohn (A Midsummer Night Dream, 1997) et les Concertos pour violon de J. S. Bach (1999).

En 2005, après avoir complété sa série de symphonies de Mozart et Haydn réunies en coffret, le chef britannique est nommé pour succéder à la chaise de Gary Bertini à l'Opéra de Naples. Sa lecture de L'Enfant-roi d'Humperdinck lui vaut de remporter le Prix Franco Abbiati. Peu après, il dirige une mémorable Tétralogie de Wagner à guichets fermés de Paris à Sydney, ce qui lui confére un grand succès public et critique (et accessoirement l'une des productions les plus rentables). En octobre 2012, il investit avec succès l'Opéra de Paris pour un mois de représenatations de The Rake's Progress (Stravinsky) dans une mise en scène d'Olivier Py au Palais Garnier.

Reconnu comme l'un des chefs d'orchestre majeurs de sa génération, Jeffrey Tate est élévé au grade de Chevalier de la Légion d'honneur et de Chevalier des Arts et des Lettres en France tandis que son pays le nomme Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE). Président de l'Association de la luttre contre la spina bifida depuis 1989, il dirige souvent en position assise.