Artist picture of Klub des Loosers

Klub des Loosers

28 545 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Fuzati - rappeur/producteur masqué dont le nom est un hommage à l’écrivain italien Dino Buzzati - est le créateur et unique membre du Klub des Loosers, apparu au début des années 2000. Il incarne un rap sans âge et sans frontières, avec des textes au cynisme houellebecquien dépassant les codes du genre qu’il a contribué à faire évoluer. Après les EP « Baise les gens » (2001), « La Femme de fer » (2002) et le projet « L'Atelier » (2003), le Klub des loosers sort son premier album en 2004, intitulé « Vive la vie ». Fuzati y affirme son style si particulier, caractérisé par des punchlines aussi acerbes qu’inventives, des rimes amères sur ses propres échecs et les travers de l'humanité. S'en suivront quelques projets parallèles - deux albums du Klub des 7 en 2006 et 2009 ainsi qu'un album instrumental, « Spring Tales », en 2010 - avant que le Klub des Loosers ne revienne en 2012 avec « La fin de l'espèce ». Sur cet album-concept centré sur le refus d'enfanter, le personnage est passé à l'âge adulte. Constats sans espoir et regard désenchanté sur les relations humaines, le monde du travail et ses afterworks sordides, la redondance du quotidien... Fuzati poursuit ses fulgurances misanthropes. En 2017, le Klub sort son troisième album, « Le chat et autres histoires », 12 morceaux conçus pour former un recueil de nouvelles et dont les arrangements à l’esthétique pop 70s font la part belle aux claviers vintage, tous joués par Fuzati, accompagné par Hadrien Grange (Tahiti 80) à la batterie et Benjamin Kerber (Les Shades) à la basse et à la guitare. Fuzati a collaboré avec des artistes issus d’univers très différents : JB Dunckel (AIR), Naïve New Beaters, MF Doom, Buffalo Daughters, Bertrand Burgalat ou encore Pharaon de Winter. En parallèle, il est aussi DJ ainsi que directeur artistique et co-fondateur des labels de rééditions Le Très Jazz Club et Le Très Groove Club, lancés en 2017.