Artist picture of Sir Neville Marriner

Sir Neville Marriner

26 399 fans

Top titres de l'artiste

Piano Concerto No.21 in C, K.467 : 2. Andante Alfred Brendel, Academy of St. Martin in the Fields, Sir Neville Marriner, Wolfgang Amadeus Mozart 06:34
Symphony No.25 in G minor, K.183 : 1. Allegro con brio Sir Neville Marriner, Academy of St. Martin in the Fields 07:40
Fantasia on Greensleeves Academy of St. Martin in the Fields, Sir Neville Marriner, Ralph Vaughan Williams 04:27
Piano Concerto No.24 in C minor, K.491 : 1. (Allegro) Alfred Brendel, Academy of St. Martin in the Fields, Sir Neville Marriner, Wolfgang Amadeus Mozart 13:15
Horn Concerto No.1 in D, K.386b (K.412 & 514) : 1. (Allegro) K.412 Alan Civil, Academy of St. Martin in the Fields, Sir Neville Marriner 04:38
Ancient Airs And Dances, Suite No.3, [P. 172] : 1. Italiana Academy of St. Martin in the Fields, Sir Neville Marriner 03:18
Mozart: Concerto For Clarinet And Orchestra In A (K. 622) Jack Brymer, Academy of St. Martin in the Fields Chamber Ensemble, Sir Neville Marriner 02:50
Piano Concerto No.21 in C Major, K.467 : 1. Allegro maestoso Hai-Kyung Suh, Sir Neville Marriner, Academy of St. Martin in the Fields 16:04
Mozart: Symphony No. 25 in G Minor, K. 183: I. Allegro con brio (Excerpt) Sir Neville Marriner 04:44
Die Zauberflöte, K.620 / Act 2 : Die Zauberflote, K. 620 - "Ach ich fuhl's" Kiri Te Kanawa, Sir Neville Marriner, Academy of St. Martin in the Fields 04:47

Discographie

Playlists

Biographie

Neville Marriner naît le 15 avril 1925 à Lincoln, capitale du comté de Lincolnshire (Royaume-Uni). Son père, violoniste, lui apprend les rudiments de l'instrument dès l'âge de cinq ans. Ensuite, c'est au Royal College of Music de Londres qu'il entreprend ses études musicales à treize ans, avant d'en devenir professeur en 1948. Passé également par le conservatoire de Paris, Neville Marriner commença sa carrière de musicien professionnel par le poste de premier violon au sein du London Symphony Orchestra, dans lequel il joue pendant treize ans, puis apprend la direction d'orchestre aux États-Unis, auprès de Pierre Monteux.

En 1958, il fonde ce qui va devenir l'un des ensembles les plus importants du siècle, l'Academy of Saint Martin in the Fields, qui prend place dans l'église de Trafalgar Square. Le premier concert en public de l'orchestre de chambre se révèlant un grand succès, un contrat est signé avec le label Decca pour sa filiale L'Oiseau-Lyre. Le premier enregistrement, Les Nations de François Couperin, dépasse les espérances de ventes. Dès lors, Neville Marriner va s'imposer comme l'un des spécialistes de la musique ancienne et baroque à travers le monde, et multiplier les tournées et les enregistrements pour le compte du label Argo.

Au fur et à mesure, l'orchestre s'étoffe de musiciens et d'un choeur et les interprétations d'oeuvres de Bach, Haydn, Haendel, Vivaldi ou Mozart deviennent des références jusqu'à la fin des années 1970. L'ensemble qui joue sur instruments modernes se voit par la suite contester par une nouvelle vague d'interprètes et de musicologues criant à l'hérésie. Parmi eux, le chef d'orchestre Nikolaus Harnoncourt, dont les enregistrements avec le Concentus Musicus de Vienne sur instruments d'époque ont les préférences de la critique, puis du public.

La rivalité avec le chef autrichien n'empêche nullement Neville Marriner de poursuivre dans sa voie. Il diversifie alors son répertoire et l'étend aux périodes néoclassiques et modernes, voire contemporaine. De 1969 à 1978, il prend les rênes du Los Angeles Chamber Orchestra, puis il poursuit sa carrière aux États-Unis avec le Minnesota Orchestra de 1979 à 1986, avant de revenir en Europe où il dirige l'Orchestre symphonique de la radio de Stuttgart entre 1986 et 1989, et occasionnellement l'Opéra de Lyon. En 1992, il cède la baguette de l'Academy of St. Martin-in-the-Fields à Malcolm Latchem mais reste président à vie.

De ses nombreux enregistrements pour les labels L'Oiseau-Lyre, Argo, Philips et EMI Classics, évalués à plus de trois cents, le chef d'orchestre anglais est notamment connu pour l'un d'entre eux : il a en effet arrangé la sélection musicale du film Amadeus (1984) de Milos Forman, comprenant des oeuvres de Pergolèse, Gluck et Salieri aux côtés de celles de Mozart, l'un de ses compositeurs fétiches. Son interprétation de l'intégrale des symphonies figure parmi ses réussites et ses meilleures ventes.

Respecté par son apport à la musique baroque qu'il a contribué à faire connaître auprès du grand public, Neville Marriner a été élevé au grade de Commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 1979 et anobli en 1985. Père du clarinettiste Andrew Marriner, Sir Neville Marriner a continué de diriger et d'enreigstrer pour le compte de différents orchetres au cours des années 2000. Les honneurs se poursuivent en 2015 lorsqu'il est nommé dans l'Ordre des Compagnons d'honneur et, en France, Officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres. Le coffret de 28 CD The Argo Years, paru en 2014, célèbre sa période la plus faste de sa carrière. Trois jours après avoir donné un concert à Padoue, en Italie, il décède le 2 octobre 2016 à l'âge de 92 ans.