Artist picture of Guts

Guts

67 934 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Beatmaker de hip-hop, le Français Guts s'est formé directement aux Etats-Unis aux côtés du producteur Bob Power (De La soul, The Roots,...) avant de revenir en France collaborer avec Passi ou Les Svinkels. Exilé volontaire aux Baléares depuis 2007, il sort cette année là l'album Le Bienheureux. Dans un style où electro, hip-hop, soul et l'indéfinissable charme de la French touch cohabitent, Guts poursuit en 2009 avec Freedom et le sublime Paradise for All en 2012. Hip Hop After All en 2014 rappelle quelles sont les racines qui continuent de l'inspirer. Eternal publié en 2016 marque le retour sur disque du beatmaker en compagnie de son groupe de scène. Guts doit selon lui sa passion de la musique aux 45 tours offerts par sa mère en récompense de ses bonne notes à l'école. Certainement très bon élève, Guts s'en va peaufiner son éducation musicale en 1989 aux Etats-Unis. Il se voit alors dans la peau d'un DJ, avant d'épouser le rôle plus large de beatmaker. En 1990, c'est lui qui est derrière le son du groupe Alliance Ethnik qui connaît un succès météorique. Guts n'en reste pas là et collabore ensuite avec des maîtres du hip-hop comme Common ou Biz Markie et surtout le producteur Bob Power (De la Soul, The Roots,...).A partir des années 2000, Guts travaille avec des artistes français comme Passi, Les Svinkels ou Les Sages Poètes de la Rue, avant de découvrir le son jamaïcain lors de l'enregistrement de Raggamuffin Culture de Big Red. En Jamaïque, il rencontre des orfèvres comme Anthony B ou Sugar Minott qui l'aident à encore enrichir sa palette. Exilé volontaire aux Baléares en 2007, Guts sort l'album Le Bienheureux où la chanson « And the Leaving Is Easy » lui donne une visibilité internationale. Ne cessant de faire évoluer un style où hip-hop, soul, electro et l'élégance propre à la French touch font bon ménage, Guts embraye en 2009 sur Freedom et en 2012 sur le sublime Paradise for All. Guts donne également sa vision du son lounge avec les compilations Beach Diggin' qu'il initie en 2013. Avec Hip Hop After All en 2014, Guts réaffirme l'importance de ses racines et des bons points récoltés à l'école. l'album Eternal publié en 2016, explore les influences funk, afro et jazz qui forment le creuset de sa culture hip hop. En 2019, c’est d’abord l’idée d’un retour à ses fondamentaux de beatmaker qui s’était installée dans l’esprit de Guts. Un retour aux samplers et au séquençage. Découper, pitcher, filtrer, découper encore, programmer, déconstruire pour mieux construire. Un travail en solitaire à peu près à l’opposé de ce qu’il avait vécu ces trois dernières années et la sortie d’Eternal, un album enregistré avec son Pura Vida Band, puis un show rodé, développé et perfectionné pendant des tournées en France et en Europe. Alors, ce demi-tour vers le beatmaking, Guts l’a finalement remis en dessous de sa pile d’idées et en a fait remonter une autre, celle de faire un album radicalement différent des précédents, nommé Philantropiques. En juillet 2019, Guts sort une compilation des titres phares de ses Dj Sets, nommée ‘Straight From The Decks’, suivi d’un nouvel EP ‘Kenke Corner’ parut le mois suivant qui inclut des remix et instrumentales de son dernier album.