Artist picture of A Day to Remember

A Day to Remember

355 566 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

C'est en 2003, après avoir écumé de nombreux groupes de la scène locale d'Ocala, en Floride (États-Unis), que le chanteur Jeremy McKinnon, les guitaristes Neil Westfall et Tom Denney, le bassiste Joshua Woodard et le batteur Bobby Scruggs se réunissent pour former A Day To Remember. Rapidement, les musiciens décident de matérialiser l'existence et la vitalité de leur formation à travers la scène et accumulent bientôt 200 concerts au compteur. 

C'est au cours de cette première tournée-marathon que A Day To Remember publie un premier EP indépendant avant de signer chez Indianola Records pour qui le groupe met en boîte en 2005 un premier album, And Their Name Was Treason. Celui-ci se vend alors à moins de 10 000 exemplaires mais attire néanmoins l'attention de Victory Records, chez qui le groupe finit par signer en 2006. C'est avec un nouveau batteur, en la personne d'Alex Shelluntt, que les musiciens entrent en studio pour accoucher d'un second recueil, Those Who Have Heart, qui sort en 2007. Celui-ci ouvre la voie des charts américains à A Day To Remember, qui lance dans le même temps sa première tournée britannique et se produit notamment au Download Festival, après quoi le groupe enchaîne avec le Tour Easycore aux États-Unis, aux côtés de formations telles que New Found Glory ou Four Year Strong. 

Alors que son premier album est réédité, A Day To Remember publie son troisième album Homesick en 2009 et connaît à nouveau un succès certain dans les charts américains avant de mettre le cap sur l'Australie où il joue le plus souvent à guichets fermés. L'Angleterre puis l'Allemagne accueillent ensuite le groupe, dont le public est désormais international. Peu avant la partie américaine de la tournée, Tom Denney se blesse au poignet et est remplacé par Kevin Skaff, ancien membre de Four Letter Lie. Un changement qui prend une tournure définitive quelque temps plus tard, tandis que le groupe poursuit son insatiable activité scénique.

Un quatrième album du nom de What Separates Me From You voit finalement le jour en mai 2010, un an et demi avant d'intenter un recours contre Victory Records. Le litige avec la maison de disques va retarder la publication d'un cinquième disque. Intitulé Common Courtesy, celui-ci paraît enfin en 2013, après avoir été repoussé à de nombreuses reprises. Il faut ensuite attendre l'année 2016 pour trouver trace d'un nouveau chapitre discographique intitulé Bad Vibrations.