Artist picture of Guillaume de Chassy

Guillaume de Chassy

258 fans

Biographie

Né le 26 décembre 1964 à Paris, Guillaume de Chassy grandit dans une famille de mélomanes. Clarinettiste amateur, son père lui fait écouter Louis Armstrong, du jazz Nouvelle-Orléans, et des pianistes classiques comme Samson François, Alfred Brendel ou Rudolf Serkin. Guillaume de Chassy étudie le piano dès l'âge de six ans dans un conservatoire qu'il quittera à quinze ans, pour travailler avec un professeur particulier.

S'il commence à improviser intuitivement très tôt, il travaille le répertoire classique, avec des oeuvres fondamentales de Ravel, Prokofiev, Scriabine, Chopin et Rachmaninov, avant d'aborder le jazz vers l'âge de dix-neuf ans, poursuivant en parallèle ses études d'ingénieur chimiste.

En 1994, Guillaume de Chassy décidera finalement d'abandonner son poste à l'Agence de l'Environnement pour se consacrer exclusivement à la musique. Titulaire du Certificat d'Aptitude, il enseigne au département jazz du Conservatoire de Région de Tours.

Guillaume de Chassy enregistre son premier album intitulé Ithal (1995), mêlant les influences debussyste, ravélienne et indienne, au jazz, avec le chanteur Ravi Prasad et le tromboniste Philippe Renault. Il compose une « Cantate jazz » pour l'ensemble vocal Les Eléments, placé sous la direction de Joël Suhubiette, enregistrée sur le disque Lunes (2002).

Le pianiste s'attelle ensuite, avec le contrebassiste Daniel Yvinec, à une trilogie qui fait l'objet d'une sorte de premier essai conceptuel sur Ghost of a Song (2003), où le duo improvise sur des standards sans en jouer les thèmes.

Le premier volet, intitulé Chansons Sous Les Bombes (2004), rend hommage à la chanson française des années 1930 à 1950, en invitant le chanteur André Minvielle sur des titres comme « Mon amant de Saint-Jean » (1942) de Léon Agel et Emile Carrara ou « Ah le petit vin blanc » (1943) de Charles Borel-Clerc et Jean Dréjac.

Second volet, Wonderful World (2005) réunit les chanteurs David Lynx, Andy Bey ou Michael Leonhart sur des standards de Broadway. Si le disque est très bien accueilli, les musiciens vont suspendre le projet, le temps pour Guillaume de Chassy de réaliser un album Piano Solo (2007) inspiré de compositeurs classiques, qui lui donne l'occasion de se produire en concert avec la pianiste Brigitte Engerer.

Après cette expérience solitaire, Guillaume de Chassy se confronte à l'équilibre du trio avec le contrebassiste Stéphane Kerecki et le batteur Fabrice Moreau, sur l'album Faraway So Close (2008), autour d'un répertoire mettant en parallèle ses compositions et des improvisations sur des thèmes de Charles Trenet, Gabriel Fauré ou Carla Bley.

Pour les retrouvailles avec Daniel Yvinec sur leur troisième volet intitulé Songs from the Last Century (2009), le duo part à la rencontre du batteur Paul Motian et du chanteur Mark Murphy à New York, pour un enregistrement fugace et spontané de chansons de Paul Simon (« Something So Right »), Neil Young (« Like a Hurricane »), Paul McCartney (« Junk »), Prince (« Condition of the Hurt ») ou Paul Misraki (« L'étang »). En 2012, Guillaume de Chassy revient à ses amours jazz et classique (Schubert, Chostakovitch, Poulenc, Prokofiev) avec Silences, un album enregistré en trio dans l'Abbaye de Noirlac en compagnie de Thomas Savy (clarinette) et Arnault Cuisinier (contrebasse).

En novembre 2013, Guillaume de Chassy présente l'album Traversées constitué d'un concerto pour piano et orchestre de cinq mouvements composé par ses soins, arrangé et dirigé par Jean-Christophe Cholet avec la complicité de l'Orchestre Dijon Bourgogne. En complément de programme figurent huit pièces au piano du compositeur catalan Federico Mompou.

En 2015, il retrouve Thomas Savy et Arnault Cuisinier sur le projet Bridges: Hollywood Songbook du baryton Laurent Naouri célébrant l'oeuvre du compositeur Hans Eisler, puis s'associe au batteur Christophe Marguet, au saxophoniste Andy Sheppard et à la chanteuse et comédienne Delphine Lanson pour l'enregistrement de Shakespeare Songs, qui fait l'objet d'une tournée.