Artist picture of Oumou Sangare

Oumou Sangare

53 972 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Oumou Sangaré, née à Bamako, au Mali, le 25 février 1968, baigne dès l'enfance dans la musique. Sa grand-mère était déjà une interprète adulée, quant à sa mère, elle l'emmène pendant des années de mariages en baptêmes. Oumou Sangaré ne perd alors pas une miette des chansons qu'elle y entend. Dès l'âge de 5 ans, elle commence à aguerrir sa voix à l'école maternelle, avec des mélodies de la tradition du wassoulou, région dont elle est originaire, située au sud du Mali, à 120 kilomètres de Bamako.

Avec l'ensemble de percussions Djoliba, elle sort pour la première fois du Mali en 1986. De retour au pays, elle recommence à chanter, ici pour des jeunes mariés, là pour célébrer un baptême. En 1989, un producteur l'embarque avec des musiciens à Abidjan et, en une semaine, l'équipe enregistrent les cinq titres de Moussolou (« Femmes ») . À sa sortie, cette cassette provoque un véritable raz-de-marée. Oumou Sangaré devient du jour au lendemain une star. S'ensuivent les albums Ko Sira en 1993, Worotan en 1996 et Laban, sorti exclusivement en Afrique en 2001, suivi par le remarquable Oumou en 2004.

Oumou Sangaré apparaît régulièrement sur la scène internationale, comme au festival d'Essaouira, au WOMAD, au Paléo Festival de Nyon, en Suisse, ou à Jazz à Vienne. Elle chante en wassoulou n'ke, une variante du bambara où les chanteurs traitent de problèmes quotidiens et actuels, contrairement aux djélis plus traditionnels et ancestraux. Même si elle défend certain côtés de la tradition, elle s'insurge corps et âme contre l'exploitation des femmes et fut, pour son oeuvre et son engagement, récompensée par l'Unesco. En 2017, elle publie en compagnie du batteur de Fela Kuti, Tony Allen, l'album Mogoya, qui marque un retour à la chanson.