Artist picture of Karine Deshayes

Karine Deshayes

246 fans

Discographie

Biographie

Karine Deshayes aborde les études musicales par le violon avant de s'intéresser au chant. Titulaire d'une licence en musicologie obtenue à la Sorbonne (Paris), elle approfondit sa technique dans la classe de Mireille Alcantara au Conservatoire National Supérieur de Paris puis lors de masterclasses avec Régine Crespin.

En 1998, Karine Deshayes intègre la troupe de l'Opéra National de Lyon où elle multiplie les seconds rôles dans Les Noces de Figaro de Mozart ou Le Barbier de Séville de Rossini. Après une première invitation au Metropolitan Opera de New York en 2006, dans le Faust de Charles Gounod, c'est à l'Opéra de Paris que la chanteuse au timbre de mezzo-soprano se produit dans Russalka de Dvo?ák et différents opéras de Rossini (Elena de La Dame du lac) ou de Mozart (Cherubino des Noces de Figaro ou Dorabella dans Cosi fan tutte). Entre temps a lieu une prestation au Festival de Salzbourg dans La Flûte enchantée dirigée par Riccardo Muti.

En 2010, elle participe avec la chanteuse Juliette et la mezzo-sorpano Delphine Haidan aux soirées D'une rive à l'autre du Théâtre des Trois Baudets à Paris ainsi qu'à l'enregistrement du disque Songs de l'ensemble Contraste (Naïve). Habituée des grandes scènes de l'Hexagone, la cantatrice reçoit la Victoire de la musique de la meilleure catégorie artiste lyrique en 2011. Son répertoire comprend également des opéras de la période baroque, de Tamerlano de Haendel à Rameau, Lully, Cavalli ou Monteverdi.

La discographie de Karine Deshayes se partage entre ses rôles à la scène, les concerts tel Le Magnificat de Bach et Dixit Dominus de Haendel (avec Natalie Dessay et Philippe Jaroussky sous la direction d'Emanuelle Haim) et les récitals de chant pour le label Zig-Zag Territories : Mélodies de Fauré en 2009, Fauré - Wagner en 2012, Ravel la même année et, en 2014, French Romantic Cantatas avec l'ensemble Opera Fuoco dirigé par David Stern. En juin 2016, elle interprète au Théâtre des Champs-Élysées le Stabat Mater de Pergolèse avec la soprano bulgare Sonya Yoncheva et l'ensemble Amarillis dirigé par Héloïse Gaillard (flute à bec) et Violaine Cochard (clavecin). Le concert fait l'objet d'un disque paru en octobre.