Artist picture of Nguyên Lê

Nguyên Lê

2 927 fans

Playlists

Biographie

D'origine vietnamienne, Nguyên Lê est né à Paris le 14 janvier 1959. Il apprend la batterie à l'âge de 15 ans avant d'opter pour la guitare et la basse en autodidacte.

En 1983, il fonde le groupe Ultramarine, dont l'album (1989) est récompensé comme le meilleur album world de l'année par Libération. Accompagnateur de Claude Nougaro, Safy Boutella, Cheb Mami, ou de jazzmen comme Marc Ducret ou Eric Le Lann, le guitariste officie dans l'Orchestre National de Jazz dirigé par Antoine Hervé de 1987 à 1989. Cette même année sort son premier disque en solo, Miracles, enregistré aux Etats-Unis avec Marc Johnson et Peter Erskine.

Après d'autres engagements avec le Megaoctet d'Andy Emler et auprès de Michel Portal et autres personnalités du jazz, Nguyên Lê enregistre les albums Zanzibar (vivement salué par la critique en 1992), Init (en trio avec André Ceccarelli et François Moutin), The New Yorker avec Bob Brookmeyer et son 3ème album Million Waves (1994). En 1996, Tales from Viêt-Nam qui revisite la musique traditionnelle asiatique, reçoit une pluie de récompenses. Il accompagne le spectacle De la lune et du vent de P. J. San Bartolomé.

En 1997, 3 Trios est une nouvelle preuve de l'insatiable curiosité du guitariste. L'année suivante, il trouve en Paolo Fresu un excellent partenaire pour l'album Angel, et publie Maghreb & Friends qui explore cette fois les racines nord-africaines. Nguyên Lê produit aussi le premier disque du maître vietnamien Huong Tranh, Moon & Wind (1999), signalé comme une grande réussite (tout comme Dragonfly en 2001 et Mangustao en 2004).

En 2000 sort Bakida dans une formule en trio avec Renaud Garcia-Fons et Tino di Geraldo, avec entre autres invités Chris Potter et Jon Blake. Il est suivi de E.L.B. en 2001 avec Peter Erskine et Michel Benita, et de Purple: Celebrating Jimi Hendrix (2002) dans lequel Nguyên Lê revisite l'héritage du guitariste de rock.

Nguyên Lê signe ensuite la musique du film Le Sheitan (2006) de Kim Chapiron, et l'électronique Homescape avec Paolo Fresu et l'oudiste Dhafer Youssef, suivi d'une tournée américaine avec le Tiger's Tail : l'album Walking on the Tiger's Tail offre une synthèse de son art. En 2009, Sayuki est constitué d'un trio asiatique avec Mieko Miyazaki (koto) et Prabhu Edouard (tablas). L'année suivante, Nguyên Lê, devenu un pilier du label ACT depuis 1995, fait un retour sur son oeuvre dans Signature Edition 1, premier volume d'une série de compilations initiée par le label allemand.

En 2014, le guitariste éclectique se lance avec l'arrangeur Michael Gibbs et le NDR Big Band dans un hommage à Pink Floyd à travers l'album Celebrating the Dark Side of the Moon, auquel participent Jürgen Attig, Gary Husband et Youn Sun Nah. Il renoue ensuite avec la tradition vietnamienne en compagnie du multi-instrumentiste et professeur Ngô Hong Quang sur l'album Ha Noi Duo (2017), auquel participent Paolo Fresu, Prabhu Edouard et la joueuse de koto japonaise Mieko Miyazaki.