Artist picture of Médine

Médine

247 205 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Médine Zaouiche est natif du Havre en 1983. Il est d'origine algérienne et revendique son islamisme. Cette foi revendiquée lui permet une critique intelligente des contradictions et des excès de la religion musulmane. Ses débuts dans le flow se font avec le collectif La Boussole circa 1995. Ses humanités effectuées au service d'autres artistes, Médine commence sa carrière discographique en 2004 avec l'album 11 Septembre. Une série de portraits commence avec « Enfants du destin », servant de fil rouge à ses albums avec un thème différent à chaque fois.

Médine crée une opposition entre les titres forts et polémiques de ses albums, et leur contenu avec des textes très bien écrits, des fait divers décortiqués sous un angle aigu, des thèmes historiques disséqués au cutter de sa langue. En 2005, Jihad est le parfait exemple de cette stratégie. Le discours de Médine séduit tellement qu'il se retrouve obligé de publier, sous le titre Table d'Écoute (2006), divers titres présents sur des mixtapes ou des compilations. Un des titres de l'album, « 17 octobre », parle du massacre des Algériens de Paris en 1961.

Don't Panik Tape procède de la même démarche : faire patienter les fans. Cette nouvelle compilation de titres atteint la 30ème place du Top SNEP dès sa sortie. Le 5 décembre 2008, Arabian Panther s'apprête à devenir l'un des très bons albums du rap français. Dans une langue presque châtiée, débarassée des habituels tics envahissants du genre, l'album aborde de multiples thèmes, souvent politiques, avec pertinence (« Camp Delta », « À l'ombre du mâle »).

En 2011, la mixtape Table d'Écoute, Vol. 2 est l'occasion de présenter des jeunes talents du label Din Records. Médine s'implique personnellement sur le titre « Téléphone arabe », chanté en compagnie de La Fouine, Keny Arkana et Salif. Après l'EP Made In paru en 2012, Médine attise les braises contestataires sur Protest Song, dévoilé en juin 2013. En mai 2015, le rappeur sort son album le plus radical, Démineur. quatre mois à peine après l'attentat perpétré contre le journal satirique Charlie Hebdo, le titre « Don't Laïk » nourrit la polémique. Ne laissant pas refroidir les braises de sa colère, Médine est de retour seulement deux ans après sa dernière livraison avec le hargneux Prose Élite, qui comporte notamment un titre collectif, « Grand Paris », avec de nombreux invités comme Lartiste, Lino, Seth Gueko ou Youssoupha.