Artist picture of Radical Face

Radical Face

42 638 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Radical Face est le projet d'un seul homme, le musicien américain Ben Cooper, né en 1982 en Floride à Jacksonville, ville dans laquelle il demeure toujours. Membre d'une fratrie de neuf frères et soeurs, sa famille constitue l'une de ses influences majeures, il enregistre d'ailleurs dans un hangar situé derrière la maison de sa mère. Ben Cooper développe très jeune une passion pour le dessin et la peinture et c'est au collège qu'il débute la musique avec des amis. Skateur confirmé, il abandonne le sport à 19 ans suite à une blessure au dos et se concentre alors sur différents projets avec le musicien Alex Kane. Rencontré en 2000 au sein du groupe Helicopter Project, les deux compères fondent ensemble Electric President trois ans plus tard.

Le duo publie un premier album éponyme le 24 janvier 2006 sur le label Morr Music, influencé par la pop aérienne et les musiques électroniques. En parallèle, Ben Cooper travaille sur son projet solo, Radical Face, dont les influences sont beaucoup plus tournées vers le folk et le rock indé. Enfermé dans son hangar, le jeune floridien travaille d'arrache pied et publie à 24 ans Ghost en mars 2007. Cet album concept ambitieux propose des chansons racontant, du point de vue d'une maison, l'histoire de ses occupants dans une ambiance de parquet qui craque et de feu de cheminée hivernal. « Welcome Home », morceau très épique de l'album, est choisi pour illustrer une campagne publicitaire en mars 2010 et contribue grandement à populariser l'oeuvre de Radical Face.

Ben Cooper publie ensuite Sleep Well en 2008, avec son groupe Electric President, avant de décider d'une pause pour se consacrer à temps plein à Radical Face. Il aura fallu attendre quatre ans pour qu'il sorte son deuxième album solo et quinze mois de travail dans son home-studio pour donner naissance à The Family Tree : The Roots, publié le 4 octobre 2011 aux Etats-Unis. De nouveau, c'est l'ambition et la qualité du son qui transparait dans cette oeuvre où les grandiloquences des harmonies se mêlent à la simplicité des compositions. Ce grand gaillard de 30 ans nous raconte ici de terribles histoires de fantômes et de règlements de comptes dans un écrin folk assez magique. The Roots ne constitue d'ailleurs que le premier volet d'un triptyque retraçant l'histoire d'une famille américaine du 19ième siècle. Un projet risqué et audacieux qui sera suivi des albums The Branches puis de Clone.