Artist picture of All Time Low

All Time Low

288 817 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Le quatuor All Time Low, originaire de Baltimore, dans le Maryland (Etats-Unis), se forme en 2003 autour du chanteur et guitariste Alex Gaskarth et du guitariste Jack Barakat, épaulés par la section rythmique Zack Merrick (basse) et Rian Dawson (batterie).

L'énergie décapante du groupe attire les foules qui se massent à leurs concerts où le punk pop le dispute aux pitreries des musiciens. Après avoir écumé la côte Est chaque weekend entre les cours, All Time Low attire l'attention du label Emerald Moon qui signe le groupe courant 2004 et publie l'EP The Three Words to Remember in Dealing With the End, suivi de l'album Party Scene en 2005.

Après une tournée estivale avec Plain White T's et autre Motion City Soundtrack, All Time Low rejoint le giron du label Hopeless Records en mars 2006, abandonnant les études pour se consacrer à la musique. L'EP Put Up Or Shut Up (juillet), puis une tournée avec Amber Pacific, précèdent l'enregistrement de l'album So Wrong, It's Wright, sorti en septembre 2007. Classé à la 62ème place du Billboard, il vaut à All Time Low le titre de groupe indépendant de l'année décerné par Alternative Press.

L'album suivant voit les choses en grand. Réunissant les producteurs Matt Squire, Butch Walker, David Bendeth et The-Dream, Nothing Personal entre à la 4ème place du Hot 100 à sa sortie en juillet 2009. Il délivre les singles « Weightless », « Damned If I Do Ya » (n°67) et « Lost In Stereo » pour le Royaume-Uni. Le quatrième effort du groupe sorti en juin 2011 suit le même chemin. Malgré une production boursouflée, Dirty Work s'avère roboratif et garni de hits potentiels comme « I Feel Like Dancin' » ou « Time Bomb ».

All Time Low poursuit sa montée en puissance avec Don't Panic en 2012. Malgré un désintérêt persistant de la France, All Time Low est couronné en 2015 avec la chanson « Kids in the Dark » et l'album Future Hearts qui est numéro un en Grande-Bretagne. Ce succès lui assure une liberté artistique totale pour l'album suivant. Le groupe passe ainsi plusieurs semaines en résidence à Big Bear et Palm Springs avant de rentrer enfin en studio EastWest, à Los Angeles. Le groupe en ressort avec un album plus sombre qu'à l'accoutumée, assumant une certaine introspection. Last Young Renegade, sur lequel apparaît le duo Tegan and Sara,est publié en juin 2017.