Artist picture of Vera Lynn

Vera Lynn

2 956 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Celle que le public britannique a désigné en l'an 2000, « symbole de l'esprit du XXème siècle », est née Vera Margaret Welch le 20 mars 1917 à East Ham, dans la banlieue de Londres (Royaume-Uni). Dès l'âge de sept ans, elle chante dans des concours en adoptant le nom de sa grand-mère.

À partir de 1935, Vera Lynn chante à la radio avec les orchestres de danse de Joe Loss puis de Charlie Kunz. Elle enregistre son premier titre « Up the Wooden Hill to Bedfordshire » en 1936 puis intègre l'orchestre de Bert Ambrose. En 1939, la création de « We'll Meet Again », un air nostalgique signé Ross Parker et Hughie Charles, remonte le moral des troupes alors que la Grande-Bretagne entre dans la Seconde Guerre mondiale. Vera Lynn devient rapidement la « fiancée des forces armées ». Elle lance des messages aux soldats dans son émission de radio Sincerly Yours, visite des hôpitaux et se produit sur le front en Égypte, en Inde et en Birmanie. En 1942 paraît son autre grand succès de l'époque, « The White Cliffs of Dover », puis joue son propre rôle dans le film We'll Meet Again (1943).

Après la guerre, le succès de Vera Lynn se confirme aux États-Unis avec le titre « Auf Wiederseh'n Sweetheart », resté neuf semaines en tête du classement des ventes en 1952. Deux ans plus tard, sa composition « My Son, My Son » survole le classement britannique. En 1960, la chanteuse quitte la maison Decca pour sa rivale EMI et enregistre pour ses différents labels Columbia, MGM et HMV. Son succès ne se dément pas outre-Atlantique où « It Hurts to Say Goodbye » (popularisé en France par François Hardy sous le titre « Comment te dire adieu ») fréquente le classement easy listening en 1967.

En Grande-Bretagne, Vera Lynn hante les plateaux de télévision (This Is Your Life, Morecambe & Wise, Fifty Years of Music) et, en 1977, présente le show en l'honneur du jubilé d'argent de la reine Elizabeth II, A Jubilee of Music. Après l'avoir honorée du titre d'officier de l'ordre de l'Empire britannique en 1969, la reine l'anoblit en 1985 en la faisant Dame Commandeur. À quatre reprises, en 1960, 1975, 1986 et 1990, Vera Lynn est invitée à la Royal Variety Performance. En 2009, à l'âge de 92 ans, elle se paie le luxe d'un nouveau numéro un avec la compilation We'll Meet Again - The Very Best of Vera Lynn. Fait unique dans l'histoire des classements de ventes, la chanteuse est présente depuis leur création en 1952 jusqu'au XXIème siècle. Au cours d'une carrière courant sur neuf décennies, un autre record, Vera Lynn a mis son nom au service de multiples causes comme l'aide à l'enfance, la misère, les anciens combattants ou le cancer du sein.