Artist picture of La Caution

La Caution

15 594 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Si le rap alternatif existe en France, il doit beaucoup à La Caution, duo formé à Noisy-le-Sec par les deux frères d’origine marocaine surnommés Hi-Tekk et Nikkfurie. Dès leur premier maxi, « Les Rues électriques », en 1999, ils se font remarquer par leur identité particulière, qui détone dans l’univers du rap français. La Caution est adoubée par Assassin Productions, dont le duo assure la première partie sur toute la tournée de 2000 et 2001. Profondément underground par essence, les deux frères créent en même temps leur label indépendant, Kerozen Music, avec Mouloud, futur animateur sur MTV puis Canal +, par ailleurs leur manager.

La Caution joue collectif

Avec DJ Fab, leur comparse habituel, les deux rappeurs sortent ainsi un premier album intitulé Asphalte Hurlante, en 2001 (ils le rééditent un an plus tard augmenté de sept morceaux inédits). Leur style repose sur des sons très électroniques, un univers parfois teinté de science fiction (Hi-Tekk est un aficionado du genre) et une écriture agressive, innovante et précise, qui tranche aussi avec les codes habituels. Avec ce package, ils sont remarqués par la critique, mais ne séduisent pas les radios grand public spécialisées dans le rap.

La Caution est par définition avide d’expériences ; ainsi, le duo enregistre en 2003 Crash Test, un mini-album en commun avec le groupe de musique électronique Château Flight, puis un album collégial intitulé Cadavre Exquis, avec leur collectif L’Armée des 12, qui regroupe La Caution, Saphir Le Joaillier et TTC.

C’est par le cinéma que La Caution revient sur le devant de la scène : le duo est très proche du collectif de réalisateurs Kourtrajmé et c’est par Vincent Cassel, l'un des membres fondateurs du collectif, qu’ils se retrouvent avec une version instrumentale d’un de leurs nouveaux titres (« Thé à la Menthe »), sur la bande originale du blockbuster de Steven Soderbergh, Ocean’s 12. Le flirt avec le cinéma ne s’arrête pas là puisque c’est cette fois le premier long-métrage de Kim Chapiron et de Kourtrajmé, Sheitan, qui bénéficie (sous un pseudo) de trois chansons de La Caution sur sa bande originale. Deux morceaux de leur album et un inédit caricatural, « Bâtards de barbares », un exercice de style ultra-violent comme on s’attend désormais à en trouver dans les productions Kourtrajmé.

Les Cautionneurs

Ce deuxième album du groupe est en fait un double album, Peines de Maures / Arc en Ciel Pour Daltoniens. Le premier volume est dans un style assez classique, le second définitivement electro. Le tout met très haut la barre de l’exigence et de la créativité du rap français. Un autre collectif, Les Cautionneurs (le duo augmenté de Saphir le Joaillier, Izno et 16S64) met dans la foulée son propre album sur le marché, intitulé Quinte Flush Royale. Puis, à peine quelques semaines après la sortie du double album, ils proposent avec La Caution Rend Visite aux Gens et des Gens Revisitent La Caution un opus mêlant des inédits (avec Oxmo Puccino), des remixes (signés Drixxxé, Enhancer, Radioinactive…), sur un CD et sur un DVD des extraits de leur tournée et un reportage sur leur carrière.

Depuis, ils sont apparus sur plusieurs projets, comme une compilation caritative et d’autres albums collectifs. Un nouvel album est annoncé pour 2008.