Artist picture of The Raconteurs

The Raconteurs

124 432 fans

Top titres de l'artiste

Steady, As She Goes The Raconteurs 03:35
Blue Veins The Raconteurs 03:52
Broken Boy Soldier The Raconteurs 03:02
Carolina Drama The Raconteurs 05:55
Now That You're Gone The Raconteurs 03:56
You Don't Understand Me The Raconteurs 04:53
Salute Your Solution The Raconteurs 02:59
Consoler of the Lonely The Raconteurs 03:25
Help Me Stranger The Raconteurs 03:36
Now That You're Gone The Raconteurs 04:00

Sortie la plus populaire

Steady, As She Goes
Hands
Broken Boy Soldier
Intimate Secretary

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Nashville, 2006 : avant de créer The White Stripes en 2001, John Anthony Gillis, dit Jack White, voulait devenir prêtre. Cinq années plus tard, le chanteur, compositeur et guitariste ne sert toujours pas la messe, mais fonde The Raconteurs, en compagnie du guitariste Brendan Benson (par ailleurs groupe à lui tout seul, dont on a pu apprécier la science de la power pop dans trois albums solo), le batteur Patrick Keeler, et le bassiste (mais il est en fait multi instrumentiste) Jack Lawrence, à eux deux section rythmique de The Greenhornes (groupe de Cincinnati pratiquant sur le bout des doigts le songbook de The Kinks).

Tout a en fait commencé autour de quelques guitares, et d'un refrain, celui de « Steady, As She Goes », première chanson officielle du groupe, composée par Benson et White.

Peu de temps après sa création, un groupe australien réclamant plusieurs millions de dollars pour abandonner la paternité du nom de The Raconteurs, le groupe de Jack White décide de porter le nom The Saboteurs au royaume des kangourous.

Dès mai 2006, le premier album Broken Boy Soldiers, enregistré à Detroit, et dans le propre studio de Brendan Benson, est salué par la critique comme « le meilleur disque de Led Zeppelin depuis Physical Graffiti ». Il entre dans les classements britanniques en deuxième position, et en septième place outre Atlantique. Attiré par la présence de Jack White, le public se presse lors des concerts, triomphaux, de la tournée qui suit.

Le groupe, considérant la scène de Detroit comme exsangue, s'installe alors à Nashville. Au mois de mars 2008 est édité le deuxième album de The Raconteurs : plus vite que l'ombre de Lucky Luke, Consolers of the Lonely a été édité une semaine seulement après l'annonce de sa sortie, afin de couper l'herbe sous le pied aux critiques, fans, journalistes, pirates, et au reste de l'humanité.

Et la tournée promotionnelle qui suit s'avère, naturellement, triomphale... Pourtant, Jack White, accaparé par de nombreuses occupations, dont ses albums solos et sa maison de disques Third Man Records, laisse le groupe en jachère quelques années. Il faudra donc attendre 2019 avant d'entendre le troisième opus du groupe, baptisé Help Us Stranger.