Artist picture of The Doobie Brothers

The Doobie Brothers

75 279 fans

Top titres de l'artiste

Long Train Runnin' The Doobie Brothers 03:27
What a Fool Believes The Doobie Brothers 03:39
Listen to the Music The Doobie Brothers 03:26
Long Train Runnin' The Doobie Brothers 03:28
What a Fool Believes The Doobie Brothers 03:41
Listen to the Music The Doobie Brothers 03:47
Long Train Running The Doobie Brothers 03:25
Minute by Minute The Doobie Brothers 03:26
It Keeps You Runnin' The Doobie Brothers, James Taylor 04:12
Black Water The Doobie Brothers 04:18

Sortie la plus populaire

Here to Love You
What a Fool Believes
Minute by Minute
Dependin' on You

Artistes similaires

Playlists

Biographie

A la fin des années 1960, le chanteur, compositeur et guitariste Tom Johnston et le batteur John Hartman, lassé de l'insuccès de leur groupe californien Pud, créent, à San José (Californie), et en compagnie du guitariste Patrick Simmons et du bassiste Dave Shogren, les Doobie Brothers (d'après un terme d'argot désignant la marijuana). Des harmonies à trois voix et trois guitares puissantes constituent leur marque de fabrique, et celle de ce qu'on appelle bien vite le rock californien.

Toulouse

Bien qu'ils soient devenus le groupe référence des motards des Hell's Angels, leur premier album éponyme (riche en 1971 dune cavalcade de guitares acoustiques) passe inaperçu. En 1972, Tiran Porter remplace Shogren, et le groupe s'adjoint un deuxième batteur (Michael Hossack), à l'occasion de l'enregistrement de Toulouse Street. L'album, entraîné par les singles « Jesus Is Just Alright » et « Listen To The Music » est un succès, qui est confirmé par The Captain And Me (1973), et le nouveau tube « Long Train Runnin' ».

Sommet

En 1974, Keith Knudsen remplace Hossack au pupitre de deuxième batteur, et l'album What Were Once Vices Are Now Habits permet aux Doobie Brothers d'atteindre pour la première fois le sommet des charts américains, grâce au single « Black Water ».L'ex Steely Dan Jeff Skunk Baxter rallie la troupe pour l'enregistrement de Stampede (petite déception commerciale en 1975, malgré une belle reprise du classique de la Tamla-Motown « Take Me In Your Arms (Rock Me A Little While) »), mais Johnston, souffrant d'une affection à l'estomac, est provisoirement, puis définitivement (en 1977), remplacé par le chanteur Michael McDonald (également ex Steely Dan).

Dans les rues

Ce dernier prend alors les commandes du groupe, infléchissant ses choix artistiques vers le funk, et une pop fortement teintée de jazz.Le résultat ne se fait pas attendre, et l'album Talkin' It To The Streets (1976) est certifié disque de platine.Après la même année l'édition d'une première compilation, l'album Livin' On The Fault Line (1977) connaît un succès moins dévastateur.

Succès par succès

L'album Minute By Minute (1978) occupe en revanche cinq semaines durant la tête des hit-parades, entraîné par le single « What A Fool Believes », nouveau numéro un, et Grammy Awards de la chanson, de l'enregistrement, et de l'arrangement de l'année, et par la chanson-titre (Grammy Award de la meilleure performance vocale de l'année).Hartman et Baxter quittent alors les autres musiciens du groupe, qui se résume de plus en plus à de simples accompagnateurs de McDonald.

En 1980, l'album One Step Closer (de nouveau certifié platine, grâce au hit single « Real Love ») consacre le recrutement du saxophoniste Cornelius Bumpus (transfuge du groupe mythique de la scène californienne Moby Grape), du guitariste John McFee (venu de Clover, premier groupe de Huey Lewis, et anciens accompagnateurs d'Elvis Costello), et du batteur Chet McCracken, bien vite remplacé par Andy Newmark (qui tapera sur des tambours pour rien moins que Sly And the Family Stone, ou Roxy Music).

Goodbye

Le groupe se sépare après la publication d'un album en public fort judicieusement intitulé Farewell Tour (1983), et chacun se lance dans une lucrative carrière en solo.Quelques concerts ponctuels débouchent en 1989 sur la reformation des Doobies (dans le line-up, presque historique, d'Hossack, Johnston, Simmons, Hartman et Porter).

Hello

L'album Cycles est certifié disque d'or (et le single « The Doctor » est un nouveau hit), mais Brotherhood (1991) ne recueille pas le succès escompté.1995 sanctionne le retour au sein du groupe de McDonald, et l'enregistrement de Rockin' Down The Highway. Mais la valse des musiciens se poursuit, et ce sont Hossack, Johnston, Knudsen, McFee et Simmons qui enregistrent Sibling Rivalry (octobre 2000).

Après les tournées à succès de 2007 (sans Tom Johnston) et 2010 (avec Chicago), The Doobie Brothers termine l'enregistrement de son nouvel album World Gone Crazy, sorti à l'automne 2010. Ce premier album original depuis dix ans comprend un duo avec Willie Nelson («I Know We Won ») et un autre avec Michael McDonald («Don't Say Goodbye »).

On a à leur sujet évoqué le rock'n'soul, la réunion de musiciens country jouant du rock (à moins que ce ne soit le contraire), ou la sophistication du jazz, appliquée à la musique populaire : en tout état de cause, les Doobie Brothers ont enregistré quinze albums, et récolté treize disques d'or et onze de platine. On estime l'audience de leurs concerts à trente-cinq millions de spectateurs.