Artist picture of Mal Waldron

Mal Waldron

1 986 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Après des débuts au saxophone, Mal Waldron suit une formation au piano et en composition avec Karol Rathaus. Il commence sa carrière de pianiste à la fin des années 40, avec les saxophonistes Big Nick Nicholas et Ike Quebec. Il se fait ensuite engager par Charles Mingus au milieu des années 50 après être passé par des formations de rhythm'n'blues comme la plupart des nombreux autres musiciens du contrebassiste. Il enregistre conjointement avec Lucky Thompson et Gigi Gryce, et il a le privilège d’être l’un des derniers accompagnateurs de Billie Holiday à la fin des années 50, pendant deux ans, peu de temps avant qu’elle meure. Juste après cette collaboration, Mal Waldron rejoint Ron Carter, Booker Little, Joe Benjamin, Charles Persip et tout un vivier de musiciens emportés par le vent de liberté du free jazz. Parmi eux on retrouve surtout Eric Dolphy qui sort d’une expérience intense aux côtés de John Coltrane, venue renforcer ses explorations free. Mal Waldron enregistre aussi sous son nom et compose pour le cinéma plusieurs musiques dont celle du film de Marcel Carné « Trois chambres à Manhattan ». A cette époque, le pianiste réside en Europe, où il s’installera définitivement après un bref voyage au Japon. Mal Waldron ne cache pas sa passion pour Thelonious Monk et Duke Ellington à qui il rend hommage en compagnie de Steve Lacy notamment, qui devient un ami proche et avec lequel il enregistre une série d’albums depuis les années 60, dont plusieurs duos. Engagé idéologiquement dans les mouvements de revendication pour la citoyenneté des Noirs aux Etats-Unis, il trouve en Europe une terre d’accueil qui lui permet de se sentir plus à son aise pour poursuivre ses travaux de composition et continuer d’enregistrer avec des personnalités auxquelles il reste très attaché comme Reggie Workman, Andrew Cyrille, Jeanne Lee, Abbey Lincoln, Joe Henderson et le jeune Steve Coleman. Toujours proche de Steve Lacy, ils se sont encore produits ensemble en 2000 à l’occasion d’un nouvel hommage à la musique de Thelonious Monk en compagnie d’Enrico Rava, Roswell Rudd, Reggie Workman et Andrew Cyrille.